Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un livre à compter et à réfléchir (pour les enfants de moyenne section de maternelle)


Voici un livre découvert par hasard à la médiathèque du quartier dans le rayon "compter". 


Mais au delà de l'intérêt ce livre qui permet aux enfants de se familiariser avec le décompte, un aspect plus "philosophique" va se dessiner et emboiter le pas au comptage.  

Cet ouvrage qui ressemble de prime abord à un "livre de compte" classique amène le lecteur à un autre conte, une vraie histoire. 


Le livre commence par nommer et énumérer un certains nombre de primates, plus ou moins connus des enfants (le gorille, les chimpanzés, les mandrills...)

Cette énumération permet d'acquérir un peu de vocabulaire animalier en plus de l'exercice de dénombrement du nombre d'animaux. 

Ce livre, page après page, permet aux enfants de recompter sur leurs doigts comme sur les pages). D'ailleurs les pages sont comme les doigts de la main, elles sont 10 ! 


Mais la "progression" principale arrive à la fin du livre.

Le dernier membre de la famille des Lémuriens n'a pas les yeux couleur orangé de ses cousins, mais des yeux bleus...les mêmes que ceux de l'ultime specimen du livre (merci à S *** 4 ans, qui a vu le détail principal, "le chaînon manquant").  

 

Ce dernier specimen est tout seul, "c'est le roi des animaux peut-être ?" (comme le lion). 

La dernière image est donc celle d'un primate que l'on oublie souvent et qui s'oublie peut-être aussi en tant que tel : l'homme.

Or l'homme fait partie du règle animal comme les autres specimens énumérés et nommés. Il vit sur la même planète, dans un milieu qui lui convient. 

 

Enfin, ultime clin d'oeil de l'auteur, l'homme du haut de sa tour son perchoir. 

L'homme, ce roi des animaux et du monde a lui aussi des cheveux, une couleur de peau et d'yeux qui ressemble toujours plus ou moins à celle de ses cousins, résidant plus bas, plus loin (un peu ou beaucoup). 

 
Au delà donc de cette même appartenance, comme chez les primates qui ont de nombreux cousins sur toute la terre, les hommes ont aussi des cousins de tous horizons possédant des traits à la fois communs et disparates, peut importe qu'il habitent tout près ou de l'autre côté de la terre.


Ce livre qui aboutit à cette observation philosophique, revient finalement au comptage mathématique par cette seule question : qu'est ce qui est similaire et différent, quel groupe va dans quel ensemble, et quel ensemble exclut tel ou tel élément ? 


La boucle est bouclée... 

51di79BxkEL. SX385

 

ps : pour les lecteurs amateurs de Anthony Browne, voir aussi le livre poétique intitulé "Mon papa". 

th--1-.jpg