Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tailler la route (avec le petit train en bois)

019

Les enfants accueillis à la maison et pour la plupart en moyenne section de maternelle aiment les puzzles.


Le bac de puzzles dernièrement rangé dans l'armoire cachée a donc été ressorti ainsi qu'une de ses variantes : le petit train. 




Le petit train qui semble avoir peu de choses en commun avec les autres puzzles a cependant divers intérêts. 


Le train roule sur des rails qu'il faut assembler avec une certaine logique, selon son imagination et sa "forme physique" (car il faut continuellement enjamber les rails pour ne pas écraser son circuit et le casser...ni écraser les copains d'ailleurs). 



Les enfants s'emparent donc du circuit et alignent les rails qui s'emboitent grace à une prise "male" et "femelle", à "la va vite" (à quatre ans, on est souvent pressé de faire plus vite que son voisin). 

 


Dans un premier temps, ils créent une ligne plus ou moins droite en juxtaposant les ponts qui font "toboggan" et qui les amusent beaucoup. Ils redécouvrent le jeu progressivement. 

    


Le souci : le circuit ressemble à une ligne plus ou moins droite qui les oblige à suivre le rail d'un bout à l'autre de la pièce (en se trainant sur les genoux). 


L*** presque 4 ans, est fière de me montrer que son circuit va loin, il n'a pas peur de s'éloigner de moi (comme elle). 


C*** avec une assurance mâle, explique aux filles ce qu'il faut faire et ne pas faire (quelle autorité!). S'agirait il d'un futur chef de gare ? 


Sh***, 4 ans, aime participer et suivre les copains dans leur construction inaboutie.


Ch***, 2 ans et demi, se fait réprimander car elle joue pour s'amuser librement sans plus se soucier de construire ou pas la future gare internationale ; 





Le jeu du circuit de train a plusieurs intérêts : 


il s'agit d'un puzzle qui montre aux enfants que le puzzle dépend de leur imagination, ils peuvent créer leur circuit, selon leur envie, leur idée et leurs ressources (la part de l'imagination est de plus en plus importante dans la construction de leur personnalité). 
 


Ce puzzle est aussi un circuit "in progress", en construction/déconstruction et reconstruction permanent. Il n'y a pas d'autres contraintes que d'obtenir LE circuit satisfaisant. 


Ainsi, L*** est régulièrement contrariée par l'apparence de sa route : "On refait une route, celle-là elle est moche!". Mais il faut quand même attendre un peu avant de révolutionner tout l'édifice (je lui propose donc de refaire entièrement la voie, à la sonnerie du minuteur, afin que les copains jouent un peu avant quand même). 



Ce puzzle demande enfin un peu de technique, car il faut tenter de "fermer" la route, en utilisant des rails courbes et non pas droit (sinon on va toujours "droit dans le mur").


Le circuit est donc un vrai projet architectural pour les enfants qui conçoivent leur route, avec des ponts, des crocodiles (pourquoi pas) et des feux rouge.


L*** me demande aussi régulièrement de l'aide pour fermer le circuit.


Après avoir montré à plusieurs reprises comment on parvient à fermer le circuit (en insérant des rails courbes), je laisse les enfants résoudre cet épineux problème de construction. Car si la tâche est complexe, tout le monde est invité à y participer (sauf moi qui que ai renoncé à signer le CDI de "chef des travaux"). A trois enfants, on a trois fois plus de chance de trouver la solution !


 

D'ailleurs s'il faut tout avouer, intégrer des ponts, des rails de bifurcation et des voies doubles pour que tout le monde puisse varier son itinéraire, c'est un vrai brainstorming !



Voilà un jeu bien passionnant et bien complexe qui en dit beaucoup sur l'évolution des enfants. 

Les enfants commencent à "construire leur route", à "tailler la route" de leurs rêves, avec un peu d'aide, des encouragement puis de moins en moins au fur et à mesure que leur route personnelle s'éloigne de celle des adultes. 


photo--26-.JPG

 

Pour les curieux et sur le même jeu, voir l'invention de deux miss de deux ans, l'an passé : 

http://www.fannyassmat.fr/article-un-petit-train-qui-ne-va-pas-trop-loin-114650868.html