Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand on aime (les pates), on ne compte pas...(La cuisine c'est de l'art)

Les pates sont un support interessant pour différentes activités avec les enfants. 

En proposant lors d'une séance de manipulation de graines (en l'occurence des pates alimentaires), un jeu de "transvidage" et "triage", d'autres idées d'exploitation sont apparues. 

Le bac à graines entre sensorialité et motricité fine (avec les enfants de moins de 3 ans)

 

Les pates, ça se mange (quand c'est cuit de préférence), ça se trie (par forme, par couleur) et ça sert aussi en "arts visuels". 

photo 2 (2)

 

Nous allons donc coller des pates sur une feuille. 

Je propose aux filles (de petite section de maternelle), de coller leurs pates sur une feuille sur laquelle des cercles entrecoupés sont dessinés. 

 

Le but : les inciter à coller spontanément les pâtes dans les cercles, voire même à coller en gardant les couleurs triées.

Mais l'intérêt représenté par les couleurs triées va être supplanté par la colle. Voilà une matière bien intéressante aussi. 

 

La technique que je leur propose dans un premier temps (pour faire jouer la motricité fine) : mettre d'abord la colle sur les pates avec un pinceau, puis coller ensuite les pâtes sur la feuille. 

Voilà un travail long et minutieux...et lorsque c'est trop long ou trop contraignant, les enfants savent contourner les difficultés. 

Ch*** décide donc d'enduire entièrement avec la colle, sa feuille blanche. Ensuite, elle pose les pates sur la feuille. 

Voilà une autre manière de coller qui fonctionne très bien aussi. 

D'ailleurs, cette technique de "peinture en colle", est particulièrement utile lorsqu'on veut coller des petites pates (type coquillettes)...ou quand on se fatigue. On peut alors saupoudrer directement les pates sur sa feuille !  

 

Les solutions les plus simples sont souvent les meilleures, merci la miss ! 

 

photo-5--2-.JPG 

 

 

Une idée en amenant une autre, pourquoi ne pas poursuivre sur sa lancée et continuer à peindre (mais pas avec de la colle, avec de la vraie peinture).      

Ben oui, on "a le droit" de peindre les pates si on préfère, et même qu'on "a le droit de les peindre en orange".

On enchaine donc sur une séance de peinture sur pates (en choisissant des pates volumineuses, plus facile à tenir dans les doigts pour les peindre).  

Enfin, on laisse sécher les pâtes partiellement peintes et on attend le séchage complet pour la deuxième couche.

 

 photo-4.JPG  photo-5.JPG

 

Affaire à suivre....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :