Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A deux ans, on sait prendre le bus...

Les deux "petites" de la maison, 2 ans chacune, jouent régulièrement à "prendre le bus" depuis le salon/salle de jeux. 

Elles s'habillent pour sortir dehors, c'est à dire qu'elles enfilent au petit bonheur un bonnet (de travers), une écharpe (qui pend et qu'elles manquent d'écraser à chaque pas), LE sac à dos (à l'envers la plupart du temps), parfois aussi le sac à main et la petite valise et bien sûr... leur "carapace" (c'est le nom que M*** donne aux paniers à jouets en tissu, qu'elle adore porter sur la tête). La carapace leur sert ici de manteau et de parapluie. 

 

Ensuite, elles viennent me voir pour que je leur vende un ticket. Je leur vend donc un ticket à "deux euros s'il vous plait" et leur donne un ticket imaginaire. 

 

Comme elles ont tendance à égarer leur ticket imaginaire, elles viennent m'en racheter une vingtaine en 5 minutes. Si tous les voyageurs achetaient autant de tickets, les transports en commun des villes feraient fortune ; 

 

Puis elles vont s'asseoir sur les petits tabourets dans l'entrée et attendent que le bus arrive pour monter ou descendre à leur station. 

 

 

Ce jeu imaginaire les amuse beaucoup. Elles s'inventent un jeu basé sur une expérience réelle dont elles se souviennent et qu'elles reproduisent à l'infini. 

 

Ce jeu souligne aussi leur entrée dans le monde imaginaire. Elles "dématérialisent" à la fois le réel et revivent un souvenir. Non seulement elles mémorisent et reproduisent, mais elles inventent et distribuent les rôles. 

 

Ainsi, "les filles" me tutoient ou me vouvoient selon le rôle qu'elles me donnent. Si je suis une "guichetière nounou-maman" on me demande "un ticket si teu plé", si je suis une guichetière inconnue c'est "un ticket si vous plé". ça dépend de leur humeur. 

 

Ma propre fille qui joue bien volontiers à ce jeu avec la copine, me répond hier alors que je viens de lui tendre son ticket de bus virtuel en lui souhaitant "bon voyage" :

- "merci madame" ! (sous entendu "l'étrangère")

 

Voilà une réponse qui sonne bizarrement dans mes oreilles lorsqu'elle vient de la bouche de son propre enfant, encore bébé. 

 

Mais c'est une évidence, les enfants grandissent et se préparent à prendre leur ticket pour l'école.

 

Ils ont déjà embarqué tous seuls dans le bus qui les éloignera du cercle de leur famille, ils se préparent à affronter le monde réel, avec une carapace plus ou moins imaginaire...

 

 

022-copie-1.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :