Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le gang des ass mat, brrr....

Ce titre est celui d'un article amusant découvert par hasard sur un blog de maman à l'humour parfois grinçant mais et que j'aime bien (lien en bas de page). 

 

 

Cette maman évoque dans cet article une de ses connaissances à la recherche d'un mode d'accueil pour son bébé.

Face à la pénuerie de place en crèche pour son bébé, cette connaissance avait évoqué avec effroi, l'ultime recours qui consistait à aller voir "le gang des ass mats" brrrrr (ça donne froid dans le dos)....

 

Le "gang des ass mat" c'est ce groupe de nounous surchargées d'enfants hurlants et gesticulants, assises dans un square et parlant entre elles, sans tenir compte des gesticulations des dits enfants (quels monstres !...les ass mat bien sûr) 

 

Le mot "gang" est éloquent et a le vrai mérite de résumer en un seul mot tous les sous-entendus inavouables liés au métier d'assistante maternelle. 

 

Quels sont les sous-entendus qu'on y entend trop bien ? Et quelles réponses leur faire ? 

 

Avec la même innocence que cette maman inquiète je répondrais ceci : 

 

 

Désolée, je ne savais pas que les assistantes maternelles étaient des criminelles regroupées en association (et publiquement en plus, quel manque de discrétion ;)

 

Je ne savais pas que les assistantes maternelles fréquentant les mêmes squares, devaient éviter de se parler entre elles (toujours cette maudite conspiration des ass mat) !

 

Enfin, je ne savais pas qu'on ne pouvait faire qu'une seule chose à la fois lorsque l'on est ass mat (soit on tchatche soit on surveille les loupiots). Qui a donc un cerveau "mono-tâche" (et mono maniaque) à part....un....heu...une plante verte ? (non même une plante sait à la fois capter le soleil et le restituer sous forme d'oxygène), comme nous c'est rigolo tiens !

 

Bref, bizarement, les ass mat seraient-elles des êtres vivants et même des êtres humains ? avec tout ce qui est commun à cette espèce (besoin de socialisation, d'air, de soleil, de manger...). Il n'y aurait donc pas que les ass mat qui profitent un peu du soleil sur leur banc (mais peut-être devrait-on interdire les regroupements suspects de personnes sur les bancs ;) 

 

Enfin pour rendre justice à l'auteur de l'article, cette dernière reconnaît que les causeries des assistantes maternelles au square sont équivalentes à celles qui ont lieu au bureau devant la machine à café. Il y a pas plus de compassion pour ses vagues collègues de travail son "jus" à la main, que sur son banc un doudou à la main. 

 

Pour quelle raison y a t-il autant de différence dans le jugement sur les personnes travaillant en entreprise et celles travaillant à domicile ?

 

Comme dans tous les métiers et à tous les rangs de la hiérarchie, il y a de bons éléments et de moins bons, la différence apparait progressivement. 

 

Quant à moi, oui, j'avoue tout :

J'aime bien me mettre sur un banc au soleil pendant que les enfants jouent.

Oui, j'aime bien discuter avec x, y et z, pendant que les enfants jouent

Oui, des phrases assassines sont parfois prononcées à l'encontre de telle ou telle personne. Mais en ce qui me concerne, je ne parle pas des enfants ni des parents avec qui je travaille car il y a un grand principe qui s'appelle le respect des autres, un respect qui s'appelle aussi le "secret professionnel".

 

J'avoue enfin que les seules personnes dont je médis sans (fausse) honte sur les bancs du square sont celles qui méprisent avant de savoir, aiment leurs certitudes et les étiquettes qui leur donnent le sentiment d'être meilleures que les autres.

 

A suivre...   

 

(http://luckysophie.over-blog.com/article-le-gang-des-assistantes-maternelles-84632271.html)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :