Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la saison des virus

  thumbnail-copie-2

 

Je  me prépare à passer le cap petite enfance, et je découvre dans mes livrets de cours, les innombrables sources de contamination possible par les micro organismes.

Si les micro organismes ont un rôle extremment important dans l'écosystème dont l'être humain fait partie, ils concourrent à un équilibre. C'est en cas de déséquilibre, trop de l'un et pas assez d'un autre, que les maladies, bactéries et virus s'installent dans les organismes.

 

Les assistantes maternelles n'ont pas le droit de soigner les enfants accueillis (sauf ordonnance du médecin tres précise).

 

Ceci dit, un des meilleurs moyens de ne pas avoir à soigner est de prévenir ("mieux vaut prévenir que guérir" dit le proverbe avec lequel je ne fais qu'un).

Voici donc un récapitulatif des "astuces" à mettre en place pour limiter la présence des micro organismes toxiques, et de limiter les contagions lorsque les infections sont dans la place.

 

 

Les micro organismes se transmettent par le sol, par l'eau, par l'air et par le toucher.

 

Il est donc tres important de ne pas répandre ces micro organismes présents sur le sol à l'extérieur, sur les sols de la maison.

On enlève donc les chaussures dans l'entrée et on met des chaussons pour éviter de faire profiter aux bébés qui marchent par terre et sucent leurs doigts, de récolter des germes.

Le sol doit être lavé chaque jour avec un détergent désinfectant pour limiter temporairement cette source de contamination.

 

L'eau peut être source de contamination, rare mais possible. On se tient donc informé des pollutions soi l'on souhaite se baigner dans un rivière ou boire une eau qu'on en connait pas.

 

L'air, est un des supports les plus transporteur des micro organismes. C'est pourquoi, la toux et les rhumes doivent être "contenus" dans des mouchoirs. Les enfants les plus petits peuvent tousser dans leur coude, pour éviter de propager les germes dans l'air.

 

Enfin, le support préféré des germes sont les mains. Les mains des enfants touchent tout (comme celles des adultes d'ailleurs). Les mains sont en contact avec les mouchoirs, les jouets, les toilettes, les couverts alimentaires. Il faut donc se laver les mains aussi souvent que possible et nettoyer les jouets et objets en contact récurrents avec les enfants au lave vaisselle.

 

Bien sûr,  ces mesures préventives n'empècheront pas les virus ou bactéries opportunes de l'hiver et du printemps de s'installer dans les maisons, mais elles limiteront les risques. Le passage des enfants en collectivités est un autre source de contamination, impossible à filtrer.

il ne faut pas oublier que lorsqu'un enfant est malade, les germes ont de bonnes chances de migrer vers les autres enfants, et bien sûr par l'asissitante maternelle qui ne peut pas s'arrêter de travailler (sauf gros gros virus).

 

Voilà donc le combat quotidien à mettre en place pour le bien être de tous, un combat aux victoires toujours momentanées, à recommencer quotidiennement, et fatalement perdu d'avance.

Mais dans ces cas là, au lieu de voir le verre à moitié plein, on peut se permettre le voir le verre à moitié vide avec optimisme !