Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La maison en pain d'épices (de Noël), allez on s'y met !

Pour avoir lorgné bien trop longtemps avec envie sur les illustrations magnifiques de maisons en pain d'épices, c'est décidé, cette année il y aura une maison en gâteau près du sapin.

Bien que ces magnifiques réalisations, œuvres de pâtissiers émérites, soient hors de portée de mes talents, je me dis que "qui ne tente rien n'a rien".

Voilà déjà quelques tuyaux glanés à droite à gauche, qui vont être bien utiles.


Il existe deux types de pain d'épice: le moelleux et le dur (qu'on appelle le saint Nicolas).

Le saint Nicolas sert de structure rigide aux maisons ou objets de décoration.

Le pain d'épice moelleux sert de gâteau à déguster, qu'on place souvent sous le pain dur.


Pour réaliser une jolie structure, pas besoin de gabarit acheté en magasin. On peut réaliser son gabarit sur mesure avec du carton découpé selon ses fantaisies. On recouvre ensuite le carton par de l'aluminium.
On peut ainsi créer son modèle unique avec pour seule limite son imagination (et la loi de l'apesanteur bien sûr....).

Enfin, pour réaliser son pain d'épice avec la texture idéale pour la maison de Hansel et Gretel, il vaut mieux éviter la levure qui fait trop gonfler la pâte et la bossèle à la cuisson, et privilégier le bicarbonate alimentaire (un levain naturel).

Enfin, pour réaliser un pain d'épices parfumé, nul besoin d'un assortiment de 4 ou 5 épices acheté dans le commerce. Les épices traditionnelles sont la cannelle et le gingembre (auxquels on peut ajouter de la cardamone, de l'anis étoilé, des zestes d'orange...).

 

Comme les enfants, avec un modele c'est plus concret. 

Voici donc le maginifique modèle réalisé par le patissier du quartier. Il faut faire presque aussi bien ; 

 

 maison-en-pain-d-epices.jpg

 

Essai n°1...

Essai n°2....

 

grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr! 

 

Bon, je crois que la maison en pain d'épices "maison" sera pour l'année prochaine, car n'est pas "patissier/décorateur/ architecte/acrobate" qui veut (en tout cas  pas moi, ou pas cette année). 

Après quelques essais approximatifs, le résultat espéré n'est réellement pas au rdv. 

A ce titre, chapeau bas à tous les patissiers qui travaillent d'arrache pied pour régaler les yeux et l'estomac des gourmands en cette période de Noel.

 

Peut-être que l'année prochaine, on essaiera une maison comme ceci (merci à l'école maternelle du quartier pour ce modèle là, nettement plus abordable que le précédent). Et oui, à tout âge, il faut savoir être réaliste ;

Il faut commencer par le commencement (de l'art). 

 

024.JPG

 

 

Bonne fête de Noel à tous ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :