Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'atelier pate à sel de Noël

La pate à sel de Noel

 

Comme promis, Noel est là, et les petites mains sont prêtes pour créer de jolis sujets à mettre dans le sapin de cette année.

Notre pâte à sel va en outre de nous permettre de créer des décorations durables qui feront de jolis souvenirs dès l'année prochaine.

 

Cette année, je choisi de créer des sujets à mettre dans le sapin à l'aide des emporte pièce "spécial sablés de Noel" (recette notée sur ce blog).

 

Recette de la pâte à sel (rappel)

3 tasses de farine

1 tasse de sel

1 tasse d’eau

1 cuillère à soupe de glycérine (en vente en pharmacie)

 

1ere étape : le modelage des forme et le séchage/cuisson

On réalise donc la pâte à sel avec l'enthousiasme des patouilleurs addicts en culottes courtes.

Une fois la pâte réalisée (voir recette en haut de cette page), on s'installe à table avec son tablier, les emporte pièce et son impatience.

Je propose aux artistes d'étaler leur pâte en la frappant joyeusement avec la paume de la main pour l'applatir (petit exercice pour se défouler sagement quand il fait trop froid dehors).

Une fois que la pâte atteint une épaisseur entre 5 mm et 1 cm environ, on sort ses emporte pièces préférés (celui du sapin, du coeur, de la lune...) et on les applique fortement sur la pâte.

On enlève ensuite la pâte autour du moule, puis on pousse doucement sur l'empreinte dans le moule pour le faire tomber sur la table.

On réalise un petit trou à l'aide d'une paille dans le haut de chaque sujet, afin d'y mettre un joli ruban plus tard.

Une fois l'opération terminée et tous les sujets modelés, on les laisse sécher quelques jours à l'air libre sur du papier cuisson (on peut les faire cuire à four doux si on est pressé).

 

 

2ème étape : la peinture.

Après avoir vérifié que tous les côtes des sujets en pâte à sel étaient bien secs, on s'installe à nouveau à table avec son tablier et on choisi ses couleurs.

On peut peindre avec de la gouache (mais je recommande l'acrylique qui tient mieux sur le support) et un pinceau ou une brosse.

C'est parti pour une séance de coloriage à la peinture en "free style". On superpose, on monochrome, on paillette, en somme c'est la fête !

Puis, on laisse à nouveau sécher à l'air libre.

 

Ultime étape : les finitions

Enfin, on peut choisir le ruban à insérer.

Comme pour la peinture, il faut choisir ses couleurs. Casse-tête pour les uns, évidence pour les autres.

 

Voici le résultat final, peint, vernis, paillété et prêt à être accroché !

 

 

002 (3)005 (3)

008 (3)007 (3)