Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'apprentissage du rangement avec les enfants, quels enjeux ?

Les enfants accueillis à la maison, 3 ans et scolarisés pour la plupart, jouent bien volontiers et répandent rapidement une multitude de jouets sur le sol.

 

Les jouets répandus prennent tant de place que je crains qu'on ne glisse dessus et que quelqu'un ne se blesse. J'impose donc aux enfants de ranger les jouets dont ils se sont servis avant de sortir à l'extérieur, de faire une activité manuelle ou de dormir, ou tout simplement lorsqu'il y en a trop. 

 

Même si le rangement n'est pas leur passion (pas plus que la mienne), il faut les faire participer à cette tâche pour le bien-être de tous y compris le leur. 

 

L'école incite les enfants à ranger en chanson pour motiver les troupes : "il est l'heure de ranger, on se baisse et on ramasse, il est l'heure de ranger, on remet tout à sa place" (chanson officielle de la classe de C***). 

 

Le rangement même s'il est pénible et imparfait, est une marque de respect des autres et de soi. On n'a pas le droit de mettre en danger le camarade qui pourrait glisser sur une petite voiture, un livre au sol ou un jouet oublié à une place qui n'est pas la sienne (comme à l'école, chaque jouet à sa place inamovible à la maison). 

 

Cependant au delà du respect des autres et de soi, c'est un apprentissage de la vie en société, du groupe dont on fait partie qui est en jeu.

Pour faire partie du groupe il faut respecter non seulement ses membres mais aussi ses règles.

Les règles sont faites pour que la liberté des uns n'empiète pas sur celle des autres, et en répandant ses jouets sur "tout le territoire" on empêche le copain de s'y installer, on lui refuse une place et donc on l'exclue.

 

Enfin, apprendre aux enfants à ranger, c'est aussi un apprentissage de l'autonomie.

Ranger ses affaires dans son bac, c'est aussi apprendre à prendre soin de ses affaires, ne pas les perdre, ne pas demander systématiquement à un adulte un objet qui devrait être rangé toujours au même endroit (sucette, doudou, chaussures...).

Ranger ses affaires c'est aussi se constituer en tant que personne, de manière semi autonome d'abord, puis autonome "pour de vrai".

 

 

 

Ci dessous, "la bibliothèque rangée par les enfants". Même si le résultat est imparfait, c'est le geste de ranger qui est important socialement et individuellement. 

001-copie-4.JPG