Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire(s) du blog, celui là entre autres...


En lisant certains magazines dédiés à la petite enfance (dont Assistantes Maternelles Magazine), je m'aperçois que de plus en plus d'assistantes maternelles (et de mamans) créent leur blog. 


Ce phénomène (qualifié par ce magazine et l'article du spécialiste de la petite enfance Jean Epstein, de "lame de fond", références en bas de page) commence à interpeller les spécialistes des métiers de la petite enfance, voir les spécialistes des médias tout court. 

 

Le blog "ce journal intime anonyme" (terme utilisé par ce spécialiste) a des avantages et des inconvénients réels que je ne vais pas tous citer.

 

 

Voilà ce que je retiens et ce que j'ajoute à cet article du haut de ce petit blog (blague à part)...

 

Le blog est certes un support de bavardage publique (comme un forum), un lieu d'echanges virtuel entre personnes isolées géographiquement ou "humainement" par leur métier (notamment les assistantes maternelles qui travaillent le plus souvent seule à leur domicile, sans collègues de travail et "presque" sans hierarchie immédiate).

 

Parmi les écueils de ce type de support de communication par écrans interposés : les avis tranchés, voire "dicdatoriaux" de leurs auteurs (en ce qui me concerne, je ne donne jamais d'avis sur les conduites à tenir ou pas, chacun fait ce qu'il peut et non pas ce qu'il veut).  

 

Comme tout support virtuel et lecteurs virtuels, le blog génère parfois souvent un dialogue de sourds. L'absence d'interlocuteur indentifié est un éceuil bien réel, (comme je l'avait déjà noté dans cet autre article sur ce blog  http://www.fannyassmat.fr/article-seuls-au-monde-118175599.html).

 

Cependant, je m'aperçois jour après jour, qu'un dialogue entre personnes bien réelles et présentes ne permet pas davantage de bien se faire comprendre (je suis ainsi parfois souvent étonnée des retours de parents qui lisent le blog, et lisent autre chose que ce que j'ai écrit, ou comprennent à leur manière ce que j'ai écrit à ma manière (quel imbroglio !).   

 

Le blog est cependant un parmi d'autres, "lieu commun" de la communication actuelle (il n'y a pas que les mamans isolées et les assistantes maternelles qui communiquement ainsi, par le biais de platerformes virtuelles, fcbook ou autres). Est-il donc utile de le pointer spécialement du doigt ? 

 

Le blog n'engage que son auteur. L'auteur est responsable des propos émis depuis son site (comme il l'est stipulé à l'ouverture de son blog par la plateforme qui l'héberge).

 

Peut-on réellement penser qu'un site soit anonyme ou son auteur puisse écrire en totale impunité ? (quand à moi, je ne doute pas que des personnes surveillent de loin ou de près les propos qui y sont tenus et qu'une "sanction" est toujours possible). 

 

Enfin, l'enfant est effectivement depuis quelques decennies un trésor, un enfant voulu, désiré et donc..."doté de toutes les dons" (comme les princesses des contes de fées...). La tentation pour les parents de survaloriser et d'exhiber via le net des "performances" privées ou qui n'ont sont pas toujours, est un écueil bien réel (à ce titre, un autre article est consultable sur ce blog http://www.fannyassmat.fr/article-les-jouets-pour-enfants-une-ruse-des-industriels-115991826.html). 

 

Alors le blog, bonne idée ou beau raté ? 


photo (6)


 

Pour aller plus loin, il est possible de consulter le magazine "assistante maternelle magazine" du mois d'avril 2013, numéro 100 et notamment l'article de Jean Eptsein p 12. 

 

 Couv-Assmat-100 1