Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Autre dessin avec ses mains (mais en tant que motif)

On utilise ses mains pour dessiner, voilà une évidence. Oui mais...

On peut aussi dessiner avec ses mains en tant que motif, voilà qui est moins banal.

De plus, la méthode Montessori (parfois aussi utilisée dans les écoles maternelles), familiarise les enfants avec l'écriture en les faisant tracer des contours à l'aide de "caches" (des pochoirs à forme géométrique simple). 

Voilà deux idées convergentes et amusantes qui me donnent une autre idée. 

 

 

Aujourd'hui, nous allons dessiner notre main, mais pas tout à fait comme à l'école. Si on va dessiner son contour en mettant bien à plat sa main sur la feuille, on va dessiner....autre chose. 

Si on y réfléchit bien, avec ses 5 doigts on peut dessiner des animaux à quatre pattes, ou à 5 tentacules, ou à 2 nageoires....(entre autres). 

 

En m'inspirant d'un ouvrage consacré aux dessins de mains (un peu d'aide n'est jamais à négliger), voici les dessins que nous allons tenter de produire aujourd'hui : une pieuvre et un poisson. 

Je choisis ces deux motifs car ils sont simples à réaliser avec des enfants de petite section. Tandis que la pieuvre demande d'appliquer bien à plat sa main, le poisson demande de savoir écarter les deux doigts extérieurs (pouce et auriculaire, ce qui représente déjà une certaine gymnastique).

 

Nous nous lançons donc dans notre dessin de main à deux mains.

Car lorsqu'on dessine sa propre main, il faut utiliser ses deux mains simultanément : une comme "modèle" à dessiner et une comme outil de dessin. Voilà encore une chose inhabituelle et un peu difficile que d'utiliser ses deux mains pour deux choses différentes. Les enfants sont d'ailleurs un peu pensifs devant leur tâche.

Enfin, on pose sa main bien à plat sur la feuille (bleue comme la mer) car nous allons dessiner des animaux marins (les préférés de la copine S***).

On trace ensuite au crayon à la cire bleu foncé le contour de sa main, soit en écartant tous ses doigts, soit en écartant seulement le pouce et l'auriculaire (selon le dessin).

Voilà déjà une tâche difficile, les doigts se soulèvent régulièrement de la feuille juste après (ou même avant) le passage du crayon. Difficile de réaliser un tracé bien net dans ce cas, mais on repose ses doigts à leur place et on repasse au même endroit avec son crayon. Ouf, le contour de la main apparait enfin sur la feuille, le plus difficile est fait.

Maintenant on décore avec des traits qui ont été appris à l'école : les traits droits et "les bulles".  

On ajoute donc, les yeux, la bouche et les bulles d'air autour des animaux marins. 

On peut même ajouter des détails supplémentaires. Tandis que C*** ajoute un nez rouge à son poisson (s'agirait-il d'un poisson clown?), S*** ajoute des couleurs à sa pieuvre.  

 

Et voilà !

 

007 (2)    008 (2)