Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La fête des mères et la fête des pères, un autre souci relationnel qui dit beaucoup de choses

Tous les ans, à la même période, la fête des mères et pères, on me demande innocemment si je prépare quelque chose pour la fête...

 

comment dire ? 

 

Si les enfants pratiquent volontiers le dessin, le collage ect...leur faire réaliser une oeuvre pour la fête des parents est souvent complexe, et un casse tête supplémentaire pour moi (il faut croire que je ne suis pas à un casse-tête près...soupir)

 

Qu'allons nous bien pouvoir produire pour donner le jour J. 

 

J'avoue que préparer un truc avec une échéance précise a tendance à me faire fuir dans l'autre sens.
Ceci mis à part, comment faire produire à un enfant une oeuvre à donner ? pour une fête qui n'a pas de sens pour lui. Comme Noel, la chandeleur et cie...les fêtes qui ponctuent l'année, sont des concepts abstraits pour les enfants qui peinent à se repérer dans le temps. 

comment expliquer le jour de la fête des mères et des pères ? 

surtout parceque c'est la fête des mères et des pères tous les jours (les parents étant aimés inconditionnellement par leurs enfants).

 

Aussi, je sens la pression autour de moi les jours précédents l'arrivée de cette fête à laquelle je peine à participer (les oeuvres de commande c'est la barbe...et je suis certaines que les grands artistes pensent la même chose des oeuvres commandées par leur mécènes). 

- Comment, vous ne faites rien pour la fête des mères/pères !!!!!! me dit-on ! 

- On fait de beaux dessins toute l'année, et les enfants sont fiers de donner leurs oeuvres toute l'année aux parents. Ce n'est pas suffisant ? (me dis-je en moi-même). 

-Non, le dessin prévu n'a pas abouti (voilà la réponse) (ce qui est souvent vrai), aussi il n'était pas vrai à l'heure hache H. On va le retravailler encore un peu. 

 

Une moue déçue plus tard, le mauvais moment où l'assistante maternelle déçoit (une fois de plus) les attentes des parents, est passé. Ouf...le couperet est passé. 

Pourquoi tant de pression ? ou plutôt pourquoi cette pression supplémentaire sur les épaules de l'assistante maternelle lorsque tout va bien  avec l'enfant accueilli? 

Si je pense que "le mieux est (souvent) l'ennemi du bien", faut-il voir dans l'attitude de certains parents une attitude consumériste face à leur assistante maternelle (plus, toujours plus, c'est mieux....)...

enfin...sauf pour elle....

 

D'ailleurs je salue aussi les instituteurs qui chaque année sont également confronté aux fêtes à honorer impérativement et qui doivent se renouveler sans se lasser...

pssst ! au sujet des cadeaux à ne pas ramener à sa maison, le sujet avait déjà été abordé l'an passé...

les vrais cadeaux sont ici...

j'avoue avoir quand même succombé à la tentation de répondre aux attentes des parents...