Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La maison en pain d'épices, essai 2016 en version simplifiée comme à l'école maternelle

Tous les ans, impossible de penser à Noël sans penser aux diverses gourmandises qui nous attendent, entre papillotes, sablés et bûches. 

De même tous les ans, impossible d'échapper aux jolies maisons en pain d'épices fièrement exposées dans les vitrines des boulangeries et pâtisseries. 

Et tous les ans, je me dit que cette année, il y aura une maison en pain d'épices "homemade" fièrement exposée...et tous les ans, l'échec recommence. 

 

Comme disent les Shadoks : "plus on échoue, plus on a de chance de réussir" (une raisonnement par l'absurde, bien sage finalement).

Cette année donc, je remet le couvert et le tablier pour tenter la fatidique maison en pain d'épices que Hansel et Gretel découvrent dans la forêt où la sorcière les guette (y aurait-il une sorcière inavouable cachée en moi ?)

 

Mais la maison en pain d'épice étant une épreuve technique particulièrement difficile, j'ai décidé de simplifier au maximum les étapes...et de ne pas réaliser le pain d'épice moi-même pour parvenir à terminer cette fatidique maison. 

Après tout, le charme de la maison réside dans sa décoration colorée et non pas dans la qualité de ses murs. 

En m'inspirant d'un sage modèle raisonnable aperçu dans une école maternelle, voici comment elle se constituera. 

Elle aura une structure en carton rigide déjà scellé, de type boite géante de compotes en gourde (qui n'en n'a pas chez soi ?). Le gabarit étant déjà constitué il faudra y découper les portes, les fenêtres, et y ajouter un toit...voire une cheminée. 

Sur les murs, on viendra coller du pain d'épice tranché acheté en supermarché (et collé avec du caramel ou de la glace royale)

Sur le toit, il y aura des tuiles en langue de chat, bien rangées les unes à côté des autres. 

Sur les encadrements de fenêtres, il y aura des bonbons multicolores...et les volets seront en gauffrette. 

Les vitres des fenêtres seront en bonbons fondus. 

De la neige tombera du toit sous forme de stalagtite de glace royale. 

Sur le perron de la maison, il y aura un petit bonhomme en pain d'épice qui n'aura pas eu le temps de se sauver. 

Sur le sol devant la maison, il y aura des traces de pas dans la neige. 

Et pour que la maison semble habitée, il y aura une bougie à led derrière les fenêtres....

C'est joli dans l'idée (et dans l'idéal)....mais dans la réalité, ça donne ça....

 

La maison en pain d'épices, essai 2016 en version simplifiée comme à l'école maternelle

Même si le biscuit en pain d'épice n'a pas été préparé, le montage est à lui seul une aventure architecturale pas banale. 

Il aura fallu plus d'une journée pour découper, coller et surtout laisser sécher chaque façade de  la maison (sachant qu'il faut attendre qu'une façade soit sèche pour en réaliser une autre). 

Ensuite, les bonbons ont été collés façade par façade, avec débordement de sucre partout !!! aie, aie, aie ça colle partout ! 

Voilà un travail de patience, de minutie et de précision compliquée même pour un adulte. 

 

Bravo les pâtissiers pour votre indéniable technique et votre réel talent (une création comme ça, ne s'improvise pas...)

Vous aimerez aussi peut-être, les autres créations autour de Noël...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :