Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les marrons version gâteau du goûter (avec les enfants)

Il y a quelques jours, avec les enfants accueillis, nous avons cueillis des marrons, joué à la dinette, fait des colliers de perles (voir liens en fin d'article).

 

Oui mais, les marrons, c'est quoi avant tout ? 

Ce sont des fruits, ou plus précisément des fruits secs, que l'on mange lorsqu'ils sont trop murs. 

 

Pour montrer aux enfants que les marrons ne sont pas que des jouets (ne mélangeons pas tout), il faut aussi se rappeler qu'il faut les goûter.

Le marron est cependant un fruit au un gout très particulier, farineux et sucré (un peu écoeurant à dose concentrée), mais mélangé à d'autres ingrédients, ça peut être très agréable. 

 

Je propose donc aux enfants un gâteau aux marrons, "un ardéchois".

voici la recette (trouvée sur le net, testée et relativement approuvée)

Le gâteau a été réalisé en dehors de la présence des enfants. 

 

Il aura fallu (pour 4 personnes ou un petit gâteau):

- 2 oeufs

- 80 grammes de sucre

- 100 grammes de farine (j'ai mélangé 3/4 de farine de blé et 1/4 de farine de chataigne)

- 80 grammes de beurre (que j'ai remplacé par 80 grammes de fromage blanc)

- un sachet de levure 

- 200 grammes de crème de marrons

 

Après préchauffage du four à 150°, on mélange le sucre avec les oeufs jusqu'à ce que le mélange blanchisse. 

On ajoute le beurre (ou le fromage blanc), on mélange

On ajoute la farine tamisée avec la levure, on mélange

On ajoute la crème de marrons, le mélange devient brun clair et prend un goût caractéristique

On verse dans un moule large (j'ai choisi un moule à brioche avec une cheminée), et on laisse cuire 45 minutes environ à 150 degrès. 

On laisse le gâteau refroidir avant de le démouler....sinon c'est la catastrophe. 

On peut manger le gâteau froid avec une chantilly ou pourquoi pas une sauce au chocolat. 

 

 

Et les enfants dans tout ça !

On t-ils aimé le gâteau aux marrons ? 

Sans suspense, ils ont eu des réactions mitigées. Le goût du marron est inhabituel et particulier. 

Il y a eu des grimaces et des regard étonnés (comme à chaque fois qu'un enfant mange quelque chose de nouveau).

 

Allez, la prochaine fois, on met des marrons dans la soupe au potiron (là, je ne doute pas du succès). 

Les marrons version gâteau du goûter (avec les enfants)

Pssst, notre rencontre avec les marrons de l'automne, et les jeux improvisés à partir des marrons, c'est ici : 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :