Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les jeux de type Montessori pour les enfants, petit topo critique sur ces vrai faux jeux du quotidien

La pédagogie Montessori est valorisée depuis plusieurs années pour les apprentissages élémentaires des enfants. 

Les écoles, les assistantes maternelles et mêmes les industriels s'inspirent de cette méthode d'éveil et d'apprentissage pour les enfants. 

 

Cette pédagogie est basée sur l'éveil via des objets ou actes du quotidien, visant au développement progressif de l'autonomie chez les enfants. 

 

Parmi ces apprentissages simples liés au quotidien, on peut citer entre autres : le tri simple (notion pré-mathématique), le rangement (l'ordre et le classement), la manipulation adroite d'objet par transvasement (motricité fine). 

 

Les enfants traversant des périodes "sensibles" (sensibilité aux chiffres, à l'ordre...), il est recommandé de proposer aux enfants des objets/jouets en libre service, à manipuler à loisir et en autonomie, selon leur curiosité, leur sensibilité du moment pour tel ou tel domaine. 

 

Et le succès de cette pédagogie basée sur le bon sens des adultes et le respect des goûts et sensibilité de l'enfant, n'a pas échappé aux industriels qui proposent des jouets d'éveil à des prix souvent étonnant. 

 

Ces supports d'éveil, vrais faux jouets, sont souvent en bois, pour jouer sur l'aspect "écologique" et renouvelable du bois, et ajouter à la bonne conscience des parents. 

Mais les jouets en bois, lourds, fragiles, qui tombent et cassent "les pieds" des enfants et le carrelage de la maison, sont une fausse bonne idée. 

Si on sait que le bois se renouvelle, que c'est une denrée "saine", l'utilisation massive qui en est faite n'est pas saine du tout. La forêt amazonienne pourrait en témoigner. 

 

Je suis aussi étonnée par le décalage entre la simplicité de confection du "jouet" et le prix élévé qui en est demandé. 

Peu de taille du bois, peu de pièces, peu de système de correspondance (encoches, puzzles)

La faute au coût du bois ? (le coût est d'ailleurs identique pour les jouets plastiques, dont le pétrole, sa matière première s'épuise aussi)

 

Enfin, ultime et principal sujet d'étonnement : la spécificité des supports d'éveil type Montessori.

Lors de mes passages en magasins, au rayon des enfants, je suis étonnée de la spécificité (pour ne pas dire "spécialisation) des supports proposés.

Ils ne ressemblent à aucun autre : pas ou peu de couleur, pas de décor, pas d'aspect ludique évident, bref "pas de superflu".

Si l'on sait que essentiel n'étant pas dans le superflu, peut-on dire qu'il est dans la singularité  stricte d'un jouet ? 

Je m'étonne aussi du rôle "monotâche" d'un jouet, qui ne fait qu'une chose, ne propose qu'une découverte, qu'un test, et qui ne se prête pas aux (autres) jeux. 

 

Tout ça pour dire que si la pédagogie Montessori est une piste intéressante pour l'éveil des enfants (voir autres articles sur le blog), les jouets inspirés de la méthode Montessori me semblent d'un intérêt limité, et finallement peu stimulant et peu respectueux de la méthode originale basée sur le bon sens des adultes comme des enfants.

 

Tout ça pour dire, que la solution (ludique) la plus simple est encore la meilleure. 

Inutile d'acheter des jeux coûteux fragiles et finalement peu écologiques alors que le matériel est à la maison, sous nos yeux...il faut juste les ouvrir...

Quelques activités de type Montessori, pratiquées à la maison 

avec les plus petits (non scolarisés)

et avec les enfants plus grands, scolarisés en maternelle