Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regarder avec les yeux d'un enfant de deux ans (grace aux gommettes)

Le jeu libre pour un enfant est un espace d'exploration et de découverte vaste. 

Mais parfois souvent en tant qu'adulte, l'intérêt que va trouver un enfant dans un jeu libre nous échappe.

On ne voit définitivement pas les mêmes choses avec des yeux d'adulte et d'enfant.

 

Et le meilleur moyen lorsqu'on est adulte de voir ce que voit un enfant, c'est de lui proposer du dessin libre. 

Les séances de dessin ou de création libre sont une mine d'informations sur la perception des enfants (perception du monde au sens le plus vaste pour les plus grands, et perception de l'espace au sens restreint pour les plus petits). 

 

Aussi j'aime bien proposer aux enfants les plus jeunes des séances de dessin libre pour tenter de les comprendre un peu mieux.

Plus le dessin semble informe, asbtrait, plus il y a de travail de déchiffrage pour nous autres, adultes.

 

Aujourd'hui, avec les filles (plus ou moins deux ans) nous allons faire non pas du dessin aux crayons, mais avec des gommettes. 

Les gommettes sont de petits autocollants de forme géométrique et très colorés qui permettent de très nombreuses créations. 

 

Avec les deux copines, on va donc coller des gommettes sur une feuille blanche. 

Pour tester un peu leur réaction, je trace des traits qui séparent la feuille blanche en 3 ou 4 morceaux. 

Vont elles en tenir compte ? 

Vont elles coller les gommettes dans les "cases" ou sur les traits ? 

 

 

Si les filles peinent encore a décoller le papier protecteur au dos des gommettes (travail dont je me charge), elles ont bien compris en revanche que les gommettes collent et qu'il faut les mettre sur la feuille (et non plus sur la table, les murs ou la chaise).

Elles commencent donc leur collage libre à l'aide des gommettes que je leur tend et qu'elles saisissent avec application. 

La plus petite (18 mois), colle ses gommettes les unes près des autres, et se focalise sur la zone à portée immédiate de sa main.

Comme elle est pressée, elle s'empare des gommettes posées au centre de la table (qui ont toujours leur papier non adhésif au dos) et les pose sur sa feuille (en espérant vainement qu'elles collent).

 

Sa copine, un peu plus âgée (23 mois), a un regard bien différent sur l'activité.

Elle préfère en passer par moi, qui décolle les gommettes de leur support, malgré son impatience manifeste (je suis un peu lente à son goût).

Puis, elle répartit les gommettes sur la totalité de la feuille sans tenir compte des lignes ni des cases.

Lorsqu'une gommette, ne lui semble pas être a sa place, elle la décolle et la recolle un peu plus loin, avec application.

La miss perçoit donc la feuille dans sa totalité et s'empare de tout l'espace à sa disposition pour coller ses gommettes avec régularité et espacement.

 

Merci les filles pour cette séance de collage de gommettes, instructive.

Regarder avec les yeux d'un enfant de deux ans (grace aux gommettes)Regarder avec les yeux d'un enfant de deux ans (grace aux gommettes)

Vous aimerez aussi peut-être 

sur le thème du dessin d'enfant

 

sans oublier les gommettes...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :