Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un livre poétique et didactique sur les couleurs (pour les enfants de maternelle)

Les enfants scolarisés en maternelle apprennent nombre de choses. 

Et parmi ces choses (ou concepts) qui se retrouvent presque partout, dans les dessins, les jeux, les repères spatiaux : figurent, les couleurs. 
 
Dès la petite section, les enfants s'initient à la différenciation des couleurs notamment via les livres jeunesse. 
 
Voici donc un livre consacré aux couleurs mais pas tout à fait comme d'habitude.  
 
 
Si nous avions déjà consulté les ouvrages consacrés à la couleur (notamment "le magicien des couleurs" et les "trois souris peintres"qui nous avait appris à créer et identifier des couleurs), en voici un qui "dénote" un peu. 
 
Couleurs, de Christian Merveille et Guy Servais, édité chez Mijade.
 
 
Cet ouvrage coloré et poétique consacré aux couleurs, ne montre pas de personnages qui s'amuse avec les tubes de couleurs mais des couleurs qui sont des personnages, première nouveauté.
Les couleurs qui ont donc des caractères bien trempés (des tempera), existent d'emblée mais peinent à co-exister. Chaque couleur cherche à dominer les autres, en recouvrant les autre couleurs, en espérant les chasser.  
 
Mais la couleur qui en recouvre une autre découvre bien vite, que non seulement elle ne l'efface pas, mais se mélange à celle qu'elle veut chasser. 
Le jaune qui veut effacer le bleu devient vert, et le rouge qui veut chasser le jaune devient orange. 
Quel étrange combat qui dénature chacun des "ennemis". 
 
Mais au lieu de s'arrêter un instant et de constater que le combat aboutit à un résultat inattendu, les belliqueuses couleurs s'obstinent à s'envahir les unes les autres. Et lorsque toutes les couleurs du monde se sont mélangées, il n'y a plus de couleur du tout, il n'y a plus de lumière, il ne reste que le noir. 
La guerre des couleurs se termine par l'extinction des couleurs, ainsi tout le monde a perdu. 
 
La vérité picturale et la vérité philosophique se rejoignent. 
Les enfants à qui je lis l'ouvrage constatent qu'effectivement, comme je leur ai souvent expliqué au cours de nos séances de peinture "si on mélange trop les couleurs, on les éteint", il reste un gris sombre triste et sans relief. 
Mais il peuvent aussi réfléchir à cette histoire de guerre dont les couleurs sont  les personnages et les soldats. Qui sort vraiment vainqueur de la guerre, y a t-il vraiment un gagnant et un perdant, la vérité est bien nuancée si l'on y réfléchit. 
 
Finalement, les couleurs vont finir par se séparer et accepter de co-exister les unes à côté des autres, se chevauchant legèrement, mais sans chercher à s'envahir.
 
Et le résultat va être "merveilleux", une image de la terre de toutes les couleurs, des bleus océan, des verts forêts, des ocres terre, bref une diversité de couleurs et de paysages  éblouissants. 
 
 
 
La leçon de peinture devient leçon de philosophie : Le respect de chacun créant une diversité de paysage et une promesse de vie.
 
Voici un livre faussement simple, proposant différents niveaux de lecture selon l'âge des enfants.
 
Un livre pour rêver, gloser, réfléchir et s'enthousiasmer...
 

Pssst, pour travailler sur la couleur avec les enfants de maternelle, on peut s'inspirer de cet ouvrage