Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une séance de jeu libre et de motricité improvisé

Les enfants mêmes touts petits (moins de deux ans) jouent avec tout. 

Tout est à découvrir et tout peut devenir un support de jeu (chose que nous autres adultes avons tendance à oublier, ayant perdu notre regard d'enfant).

Aussi je ne m'étonne plus, lorsqu'un enfant joue une demie heure avec une feuille au parc, ou avec tout autre support qui lui aurait tapé dans l'oeil.

 

Voici le dernier jeu improvisé autour de la cabane (initialement destiné à s'asseoir, à y dormir, à y faire à manger (comme à la maison)).   

 

Ce matin, deux miss de moins de deux ans ont inventé un jeu librement autour de la cabane en toile (cette cabane bénite qui permet d'exercer sa motricité en intérieur notamment l'hiver)

 

Vaquant à une occupation à proximité, j'entend un rire franc et répété en provenance de la cabane. 

Je me dis que les copines s'amusent bien ensemble, et tant mieux. 

 

Puis en regardant ce qu'elles "fabriquent" (le terme est tout à fait juste), voilà le jeu qu'elles ont inventé sans intervention extérieure (sans intervention de ma part). 

 

Une copine qui a vu qu'on entrait dans la cabane par la porte, a vu qu'il y avait d'autres ouvertures pour y entrer. 

Mais ces ouvertures "secondaires", sont trop petites même pour un enfant de deux ans.

Qu'à cela ne tienne ! la miss va y faire passer sa poupée (qui est un peu son enfant).

La seconde copine, renvoie ensuite la poupée par la même ouverture, voilà précisémment ce qui la fait tant rire.

La seconde copine joue à renvoyer la balle à travers les ouvertures de la cabane, qu'elle garde jalousement pour elle. 

Ce jeu interractif l'amuse vraiment beaucoup, et la première copine par contagion s'amuse d'entendre ce rire et renvoie sa poupée dans la cabane pour provoquer à nouveau le rire de sa camarade. 

 

 

Voila que les filles se sont inventé un jeu de basket ball avec une poupée et un "panier" improvisé. Voilà qui est déjà étonnant.

 

Mais au delà de la création "matérielle" de ce jeu de basket en utilisant les "paniers" apparents de la cabane, les filles ont inventé un jeu de coopération et ont partagé l'espace et les rôles, en créant une règle implicite. Il y a celui qui envoie et celui qui reçoit, puis celui qui reçoit renvoie...et ainsi de suite.

Voilà donc un jeu coopératif, respectueux du camarade, bref un jeu social....sans intervention d'un adulte. 

 

 

 

Puis, quand elles ont marqué suffisamment de paniers, elles décident d'un commun accord de faire le tour du "terrain de jeu" (de la cabane) à toute vitesse, transformant la séance de "basket poupée" en séance d'athlétisme indoor.

 

Bravo les filles pour votre créativité et ce joli exemple de jeu coopératif, inattendu. 

 

Une séance de jeu libre et de motricité improviséUne séance de jeu libre et de motricité improvisé
Une séance de jeu libre et de motricité improviséUne séance de jeu libre et de motricité improvisé