Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le jardin des sons, un ouvrage pour l'éveil musical des petits

Les tous petits (moins de trois ans) se construisent (psychiquement et physiquement) et construisent progressivement une représentation du monde via leurs sens. 

Les très jeunes enfants ont ainsi une sensorialité exacerbée : tous leurs sens sont en alerte constante. Ils sont curieux de tout.

 

Si leur vue est largement (et souvent exclusivement) sollicitée, qu'en est il de leurs oreilles 

Les enfants sont aussi très sensible aux sons. Il suffit de les observer "en arrêt" lorsqu'un klaxon  de voiture retentit dans la rue, une cloche, un chien qui aboie ou une musique connue. 

 

Aussi, on peut faire davantage que "simplement" écouter de la musique, si variée et ludique soit-elle. 

On peut faire de la musique. 

 

Grace à un ouvrage lumineux découvert par hasard à la médiathèque de quartier, nous avons pu (enfin) tester de l'éveil musical avec des enfants de 2 à 6 ans. 

 

le jardin des sons , des histoires à mettre en musique avec les tous petits, un ouvrage de Agnès Matthys, édité chez Van de Velde

ce livre propose des histoires à lire et à ponctuer par de courtes instrumentalisations aux moments clefs. 

 

Trois niveaux d'instrumentalisation sont proposés : 0-2 ans, 2-4 ans et 4-6 ans

Ces niveaux permettent de choisir les histoires (plus ou moins longues/plus ou moins complexes au niveau du vocabulaire/plus ou moins de saison), et de faire participer les enfants à  la  mise en son de l'histoire racontée. 

Selon l'age et la motricité des enfants, certains pourront faire jouer un instrument.

 

Tandis que les plus petits peuvent agiter maracas et clochettes (percussions simples) les plus grands peuvent imprimer une plusation régulière à des instruments, pincer des cordes ou souffler dans des instruments à vent (où le souffle est nécessaire).

 

Le jardin des sons, un ouvrage pour l'éveil musical des petits

Nous avons testé des histoires à instrumentaliser pour les 0-2 ans et pour les 4-6 ans. 

 

J'ai suivi à la lettre les recommandations de l'auteur, qui comme pour une lecture "normale", conseille de créer un espace spécial (confortable avec tapis/coussins) et un moment spécial (on attire l'attention du groupe et on explique ce qu'on va faire, dans le calme). 

 

Ensuite, je choisis au préalable, un conte court avec des instruments présents à la maison (on n'a pas tous la chance de disposer de vingt instruments de musique pour enfants...). 

 

Les deux plus grands choisissent un des deux instruments qui vont ponctuer le conte tandis que les petits écouteront. 

En plus de la voix du conteur qui doit interpréter/"chanter" l'histoire, mes apprentis musiciens vont devoir suivre le chef d'orchestre (le conteur).

Ils ont du respecter leur tour de chant, accepter de terminer leur partie de chant malgré un enthousiasme un peu débordant, suivre rapidement les recommandations du chef d'orchestre après avoir repéré les signes du chef d'orchestre (doigt pointé on commence/poing fermé on arrête). 

 

En voilà des choses à mémoriser !

 

De plus, il ne suffit pas de faire tinter son instrument, il faut comprendre la phrase dont l'instrument est la ponctualtion ou l'illustration. On ne repésente pas un chat qui dort en frappant le xylophone comme une tempête. lI faut taper lentement ou rapidement, une seule fois ou plusieurs fois, faire l'échelle (aller des sonorités graves aux sonorités aigues) en tapant sur chaque touche sans en oublier une 

 

Quel travail !

 

Les petits quand à eux, ont été plus attentifs aux instruments qu'à l'histoire racontée.

Il leur a été difficile de ne pas tenter de s'emparer des "jouets" musicaux qu'ils n'avaient encore jamais vu. 

 

Voilà une première séance découverte déjà riche de petits apprentissages.

Et une certitude : il faudra recommencer...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :