Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pâte à sel de Noël, avec les petits et les grands enfants de maternelle

Tous les ans, nous créons avec les enfants, "le" sujet en pâte à sel à ramener à sa maison pour mettre dans le sapin. 

Cette année, nous ne dérogerons pas à cette règle/habitude, qui fait plaisir aux enfants (et accessoirement aux parents).

 

Mais nous n'allons pas faire la même chose que les années précédentes, il faut innover (au moins un peu), voire tenir compte de nos réussites et améliorations à apporter à nos sujets en pâte à sel des années précédentes. 

 

 

Nous avions fait des sujets "imprimés façon dentelle" l'an passé, des sujets pailletés, les années précédentes (voir liens en fin d'article).

Cette année, nous allons créer un sujet brut en travaillant exclusivement sur les empreintes.

Autre nouveauté, nous allons colorer et aromatiser notre pâte à sel. 

 

 

Allez, je l'annonce : nous allons réaliser des petits sujets plus vrais que nature (sans peinture et sans paillettes), uniquement à base d'ingrédients naturels.

 

La recette de la pâte à sel (pas comme d'habitude) : 

1 verre de sel fin

2 verres de farine

1 demi verre d'eau tiède

une dose de marc de café (pour colorer la pâte)

une bonne dose d'épices à pain d'épices (selon les goûts)

On mélange d'abord les ingrédients secs, puis on ajoute les éléments humides et on mélange bien.

 

Les préparatifs

Nous allons avoir besoin de moules emporte pièce (empruntés à ceux des biscuits sablés de Noël et ceux de la pâte à modeler). 

Nous allons avoir besoin de pâte à sel colorée et parfumée (colorée avec des colorants naturels, et des épices) 

 

La séance :

Première étape : on divise la pâte

On divise notre "géante" boule de pâte à sel en autant d'enfants. 

Un enfant va tenter de réaliser l'opération seul. Il faut diviser équitablement les morceaux de pâte à sel. Tout le monde doit bénéficier de la même quantité (petite révision mathématique). 

 

Deuxième étape : on applatit sa pâte

Lorsque tout le monde est servi, on applatit sa boule de pâte à sel, avec la main ou avec le rouleau à patisserie. On tapote, on tape franchement sa boule, on malaxe, on l'affine avec sa méthode.

 

Troisième étape : on découpe sa pâte à l'aide d'emporte pièces

ou pour les plus petits : on commence par dessiner des empreintes avec tous les outils à disposition (emporte pièce, paille, petits doigts), puis on découpe franchement le sujet avec l'emporte pièce. Le sujet risquerait d'être malmené si les empreintes étaient aposées après le découpage. 

 

Quatrième étape : on laisse sécher

On laissera sécher nos sujets à l'air libre (plus long qu'un séchage à four doux mais plus écologique). 

On laisse les sujets sécher au moins une semaine. 

 

Cinquième étape : on ajoute un ruban en satin brillant. On choisira un coloris différent pour chaque enfant afin de ne pas "échanger" les oeuvres, et de pouvoir les retrouver un premier coup d'oeil. 

les réalisations de tous petits, les réalisations "modèle" de l'adulte, les réalisations des enfants de maternelleles réalisations de tous petits, les réalisations "modèle" de l'adulte, les réalisations des enfants de maternelle
les réalisations de tous petits, les réalisations "modèle" de l'adulte, les réalisations des enfants de maternelleles réalisations de tous petits, les réalisations "modèle" de l'adulte, les réalisations des enfants de maternelle

les réalisations de tous petits, les réalisations "modèle" de l'adulte, les réalisations des enfants de maternelle

On admire et on sent la pâte à sel parfumée qui sent les épices de Noël, mmmm !