Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'automne est là ! Empreinte de peinture avec des feuilles (avec les enfants de maternelle)

L'automne est officiellement arrivé.

Il y avait des signes avant coureur (comme les marrons qui tombent des arbres, ainsi que les premières feuilles qui échouent un peu tristement à terre).

 

Mais si cette saison annonce le retour progressif du froid, l'automne a d'autres qualités notamment artistiques.

L'automne est la saison des belles couleurs chaudes : rouge, jaune, marron, orangé.

Voilà de quoi parler des couleurs et des feuilles.

 

Voici l'atelier du jour (réalisé avec des enfants de moyenne section de maternelle)

Les empreintes de (vraies) feuilles d'automne, en peinture.

 

 

Nous avions déjà réalisé des empreintes de vraies feuilles par le passé, en frottant le papier à l'aide de craies grasses. 

Les empreintes apparaissaient par "décalquomanie". 

(article ici : http://www.fannyassmat.fr/article-dessin-de-feuilles-facile-pour-celebrer-l-automne-121178683.html)

 

Cet automne on va utiliser les feuilles comme un motif mais aussi comme un outil, en l'occurence un pinceau.

 

Première étape : on collecte les feuilles

Je choisis au préalable des feuilles d'arbres tombées à terre (voilà qui n'est pas difficile en automne, car les feuilles se ramassent à la pelle). 

Il faut cependant ne pas choisir les feuilles au hasard (car elles vont servir de "pinceau"). On évitera les feuilles déjà sèches qui risqueraient de se briser à la manipulation, de même que les feuilles humides qui seront inutilisables. En somme, il nous faut des feuilles fraichement tombées de l'arbre, souples et bien dentelées. 

 

Deuxième étape : on se prépare à peindre

On enfile d'abord le tablier des artistes, afin d'éviter de mettre de la peinture sur les manches ou ailleurs. 

On enfile également à la table d'activité, son propre tablier protecteur en toile cirée (oui, elle aussi a besoin de se protéger des grosses méchantes tâches).

On scotche une feuille blanche A4 sur la toile cirée "spéciale, activités salissantes". 

Puis on choisit un pinceau. Il y a un rouleau en mousse ou un pochoir. Ces deux pinceaux différents permettent d'appliquer de la peinture en couche épaisse (c'est le but). 

Les miss vont choisir un premier type de pinceau puis vont échanger leur pinceau pour vérifier lequel est "le mieux". 

Ensuite, on va appliquer de la peinture acrylique sur les feuilles fraiches collectées sur le chemin de l'école. 

On utilisera les tons de l'automne : rouge, orange et jaune (voire brun).

 

Petites questions techniques

Nous utilisons de la peinture acrylique car elle adhère à tous les supports (feuille, plastique, verre...feuille d'arbre). 

Pour bien faire apparaitre l'image de la feuille d'arbre sur la feuille blanche, il faut bien peindre la totalité de la feuille, ne pas oublier un petit morceau, un côté dentelé.... sinon la feuille n'apparaitra pas dans sa totalité. 

 

Quand la feuille est bien imbibée de peinture on l'applique, face peinte sur la feuille blanche. On fait attention à la manière dont on tient la feuille d'arbre peinte, il ne faut pas (trop) enlever de peinture en la manipulant.

Ensuite, on appluie fortement sur la feuille peinte pour qu'elle apparaisse en négatif (ou en empreinte) sur la feuille blanche. 

 

Voilà une peinture apparemment facile et rapide mais qui demande aux enfants de l'observation, de l'application et de....respecter les consignes. 

 

Beau travail les filles !

On peut peindre de deux façons en négatif : en appliquant la feuille imbibée sur la feuille blanche, ou en récupérant la feuille blanche sur laquelle on a imbibé la feuille d'arbre. Quelle histoire !On peut peindre de deux façons en négatif : en appliquant la feuille imbibée sur la feuille blanche, ou en récupérant la feuille blanche sur laquelle on a imbibé la feuille d'arbre. Quelle histoire !
On peut peindre de deux façons en négatif : en appliquant la feuille imbibée sur la feuille blanche, ou en récupérant la feuille blanche sur laquelle on a imbibé la feuille d'arbre. Quelle histoire !On peut peindre de deux façons en négatif : en appliquant la feuille imbibée sur la feuille blanche, ou en récupérant la feuille blanche sur laquelle on a imbibé la feuille d'arbre. Quelle histoire !

On peut peindre de deux façons en négatif : en appliquant la feuille imbibée sur la feuille blanche, ou en récupérant la feuille blanche sur laquelle on a imbibé la feuille d'arbre. Quelle histoire !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :