Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dessin collaboratif, un exercice ludique oublié (avec des enfants de 5 ans et 7 ans)

Les enfants de maternelle apprennent à tracer délibéremment des traits (droits, en spirales, horizontaux, verticaux, lignes brisées...). 

 

En d'autres termes ils se préparent à l'écriture.

L'écriture si on y réfléchit est un dessin "presque comme un autre" : des lignent s'emboitent les unes aux autres pour représenter quelque chose. 

Le dessin, c'est aussi l'écriture de ceux qui ne savent pas (encore) lire, de même que les icônes racontent aussi une histoire (code de la route). 

 

D'où l'importance du dessin pour les enfants de maternelle, que ce dessin soit libre, semi-dirigé ou imposé. 

 

Parmi les multiples exercices de dessin possibles, en voici un qui permet une exploration graphique à la fois guidée et libre : le dessin "commun" ou en d'autres termes, le dessin collaboratif

 

Cet exercice a été redécouvert par hasard dans un ouvrage de littérature jeunesse, Le jeu des formes d'Anthony Browne (auteur dont certains ouvrages sont évoqués dans ce blog). 

L'auteur-illustrateur évoque dans cet ouvrage, ce jeu de dessin collaboratif, qui a fondé sa vocation de dessinateur.

Le dessin collaboratif consiste à réunir plusieurs dessinateurs qui vont créer une oeuvre spontanée (non préméditée), en dessinant les uns après les autres, en poursuivant (et donc en tenant compte) des dessins de leur prédécesseur. 

Par exemple, un premier dessinateur va tracer une forme représentative ou abstraite, le second va poursuivre le dessin du premier en ajoutant des détails qui vont réorienter le dessin du premier...et ainsi de suite.

 

Cette technique de dessin particulière recoupe donc les contraintes du jeu collaboratif (jeux collectifs sportifs ou jeux de société) mais a en outre l'avantage, de faire travailler l'imaginaire, le partage de l'espace sur le papier (qui est un espace à part) et de créer le travail commun (souvent effacé le travail individuel de type scolaire).

 

Pour cette séance dessin à quatre personnes (ou huit mains), je propose que chacun commence un dessin sur une feuille blanche (pour ne pas faire attendre les enfants impatients, et pour ne pas faire de jaloux : pourquoi c'est pas moi qui commence !!!!!!

Pour rythmer l'avancée du dessin, un temps est imparti pour chaque séance de dessin (entre une et deux minutes), voilà qui donne du rythme à la séance et une certaine frénésie...constructive. 

Au bout de une à deux minutes (signalée par une sonnerie), on échange son dessin avec son voisin. 

Les filles d'abord tentées par le dessin de princesses de châteaux et de coeurs, finissent par "jouer" le jeu et dessinent spontanée des formes abstraites (même si elles se scrutent pour vérifier que la copine de table ne recopie pas). 

Après une séance de 5 à 10 minutes, les dessins ont rempli la feuille banche. 

- j'ai plus de place !!!!

- je sais plus quoi dessiner !!!!

- c'est fini ? 

 

Il ne faut pas faire durer la séance trop longtemps car c'est fatiguant de se "défouler" en version dessin.... 

 

Quelques réalisations ici....

Le dessin collaboratif, un exercice ludique oublié (avec des enfants de 5 ans et 7 ans)Le dessin collaboratif, un exercice ludique oublié (avec des enfants de 5 ans et 7 ans)
Le dessin collaboratif, un exercice ludique oublié (avec des enfants de 5 ans et 7 ans)Le dessin collaboratif, un exercice ludique oublié (avec des enfants de 5 ans et 7 ans)
Le dessin collaboratif, un exercice ludique oublié (avec des enfants de 5 ans et 7 ans)Le dessin collaboratif, un exercice ludique oublié (avec des enfants de 5 ans et 7 ans)
Le dessin collaboratif, un exercice ludique oublié (avec des enfants de 5 ans et 7 ans)

Pssst, nos derniers tests graphiques, c'est ici : 

la peinture grandeur nature 

Dessiner dans la nature urbain

La vocation du dessin, un pas vers l'affirmation de soi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :