Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le loup qui voulait changer de couleurs, le livre pour parler des couleurs mais pas que…(avec les enfants de maternelle)

Les enfants ont l’œil lorsqu’il s’agit de différencier les couleurs pendant un coloriage.

La « bonne » couleur est régulièrement celle du voisin de table (mais pas que).

On me demande au sujet du bleu dans la main du voisin de table c’est « bleu comment »  ? (question à laquelle, je peux répondre bleu outremer, bleu ciel, bleu turquoise….)

Les couleurs même similaires commencent à être distinguées par les enfants. 

 

Voici donc un livre qui parle des couleurs mais pas que…

"Le loup qui voulait changer de couleur".

C’est l’histoire du loup, noir donc, car les loups sont censés être noir.

Et comme je le répète régulièrement aux enfants, le noir (du moins en coloriage) c’est triste.

C’est triste mais c’est pas pratique non plus (comme nous l’a aussi enseigné, notre copine Pélagie, lien en fin d'article). 

 

Ce loup noir souhaite donc changer de couleur et il va essayer différentes couleurs, comme il essaierait différents costumes (un peu comme à carnaval finalement).

 

Il va ainsi tenter de s’habiller en rose, mais il va ressembler à une fleur (quelle idée !)

 

Il va également s’habiller d’écorces d’orange, mais sera-t-il plus beau habillé comme une orange ?

 

il va se rouler dans la boue pour enfiler un habit brun....mais quand est n'est pas un cochon, ça gratte. 

 

Il va se laver a l'eau froide et sortir de son bain tout bleu. Ça ne va pas du tout non plus. 

 

Mais après divers essais peu concluants ou peu satisfaisants, le loup va après réflexion, choisir de garder son costume noir.

 

Le noir c’est peut-être triste, mais c’est sa couleur. Et puis c’est classique, c’est intemporel quoi ! C’est finalement une manière de ne pas disparaitre.

 

 

Que peut-on ajouter à ce choix final ?

 

Pourquoi le loup voulait-il changer de couleur « pour de vrai » ?

 

Il ne voulait plus se ressembler, il voulait ressembler à quelqu’un d’autre (à une orange, à une fleur, à un glaçon ?)

 

Mais pourquoi voulait-il donc ressembler à un autre ? Une mauvaise réputation liée au noir ?

 

Oui, mais un loup même habillé en rose reste un loup (comme nous le montre aussi le conte du loup et des sept chevreaux), et finalement, être soi-même c’est pas si mal, et même que c’est mieux.

Le loup qui voulait changer de couleurs, le livre pour parler des couleurs mais pas que…(avec les enfants de maternelle)

et "notre loup" aux bonnes couleurs c'est ici !

Le loup n'a pas de chance avec les couleurs. Tous les coloriages ont "des trous" dans les couleurs. Le seul coloriage survivant est ici;

Le loup n'a pas de chance avec les couleurs. Tous les coloriages ont "des trous" dans les couleurs. Le seul coloriage survivant est ici;