Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La transmission, ça passe aussi par les enfants (ouf, sauvée !)

En tant qu’assistante maternelle et maman, je m’efforce de suggérer des gestes de bonne conduite dans la vie quotidienne

Ces règles visent tous les aspects de la vie quotidienne, du lavage des mains pour ne pas se rendre malade (et rendre peut-être les copains malades), aux règles de bonne conduite dans les jeux de groupe

 

 

Ces règles sont rabachées répétées quotidiennement, et parfois je doute que les enfants m'entendent tant elles semblent être, au pire, un bruit de fond, au mieux, une chanson dont on n'écoute plus les paroles.

 

 

Or voilà un exemple inattendu et qui me réconforte un peu.

Si les transmissions aux enfants de la part de l'adulte que je suis, sont répétitives, voilà que les enfants à leur tour se répètent les uns aux autres, les règles de bonne entente que je tente de leur inculquer.

- non, on se lave les mains après les toilettes, tu triches !

- on dit le "mot magique" quand on veut quelque chose

- on ne se bouscule pas et on n'arrache pas les jouets des mains des autres !

 

C'est aussi un jeu d'imitation auquel on ne pense pas toujours en tant qu'adulte.

Les enfants n'imitent pas les adultes seulement lorsqu'ils font le "ménaze" mais aussi quand ils sermonent, expliquent, râlent...bref, tout un programme...

 

 

Si les plus grands entendent depuis des mois (voire des années), les mêmes consignes, voilà qu’ils les ont si bien intégrées qu’ils les enseignent à leur tour aux plus petits, spontanément.

 

 

L’exemple phare de cette transmission indirecte : l’explication d’un jeu de société par un enfant à un autre enfant.

 

L’hiver aidant, pendant la sieste des plus petits, certains grands aiment jouer aux jeux de société.

Après avoir expliqué, réexpliqué et re-re-expliqué les règles d’un jeu de carte à un grand de 5 ans, voici qu’à présent, en catimini il explique a son tour à sa sœur de 4 ans, les règles de ce jeu.

 

- "Il faut d’abord distribuer les cartes"

- "Ça c’est le chef tralala, il te permet d’acheter des cadeaux si t’as plus de sous attention !"

- "tu triches ! remets tes sous à la banque !"

- "Remets des cartes sous la pioche !"

- "C’est le plus petit qui commence la partie".

 

 

Bien sur, l’école aussi, transmet ces bonnes pratiques de comportement notamment au travers du jeu de société, qui faut-il le rappeler, est un jeu pour tisser du lien social.

 

En tous cas, j’admire le sérieux avec lequel les règles de ce jeu de société est expliqué, la précision, la mémorisation et surtout la qualité inattendue de la transmission.

 

Voilà donc qu’un jour, en catimini, j'aperçoit deux enfants qui jouent à un jeu sans aucune intervention de ma part, parcequ’ils ont intériorisés les règles du jeu même mais surtout du jeu social, et qu'ils se les sont transmises.

 

 

La transmission et le relais, ça passe aussi par les enfants.

Voilà aussi pourquoi, il ne faut pas se décourager en tant qu'adulte et tenter de transmettre les bonnes attitudes, afin de faire "tâche d'huile" (cette tâche là, on a le droit !)

La transmission, ça passe aussi par les enfants (ouf, sauvée !)