Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faire germer des noyaux de lytchees ​(Sous le regard des enfants)

Avec les enfants scolarisés en maternelle, nous faisons de temps à autre, germer des graines.

 

Dès la petite section, les enfants s'initient au "cycle de la vie" : ils aprrennent que les créatures vivantes, naissent, mangent, produisent des déchets, grandissent, veillissent et meurrent.

 

Comme les feuilles des arbres dont on suit le cycle de la vie en observant les changement de couleur au fil des saisons, les animaux et les plantes suivent le même cycle.

 

Nous avons donc recommencé notre exploration des graines germées, et après la pause hivernale (les graines ne germent pas quand il fait froid), nous allons reprendre notre activite de plantation et d'observation des graines (dont certains enfants auront goûté le fruit).

 

Cet hiver, nous avions goûté un fruit inhabituel qui vient de loin, de si loin même qu'il a pris l'avion.

 

Pour "compenser" un peu la pollution générée par ce voyage (ou en d'autres termes pour compenser l'empreinte écologique) nous allons donc manger mais aussi utiliser les noyaux des litchees pour tenter de les faire pousser ici, en France, loin du climat tropical où ils poussent habituellement. 

 

Comment fait on pousser une graine venue d'un autre pays ? un autre pays c'est aussi un peu une autre planète, (comme dans "le Petit Prince"), c'est un peu mystérieux et il faut essayer de se décentrer un peu pour comprendre.

 

Les lichtees poussent où?

Originellement, ils viennent de Chine. On peut regarder sur un planisphère (avec les plus grands) où ça se trouve. 

Mais la Chine est un grand pays, si grand qu'il y a plusieurs climats et plusieurs paysages.

Le litchee pousse où il ne fait pas trop froid, et où le climat est humide.

 

 

nous connaissons déjà un peu les "ingrédients habituels" pour faire pousser des graines

il faut un lit chaud (en terre)

Il faut de la lumière et de la chaleur (du soleil)

il faut de l'eau (ni trop, ni trop peu)

il faut ensuite de la patience pour que la graine se réveille, laisse sortir ses tiges et racines et enfin, ses feuilles. 

 

 

Etape 1 : 

on récupère les noyaux des litchees mangés.

On les nettoie bien et on vérifie qu'ils ne sont pas abîmés pour pouvoir être utilisés. 

 

étape 2 : 

on leur fait prendre un bain pendant deux jours minimum (mais on peut les oublier une semaine dans leur bain).

Le but : "réveiller" la racine à l'intérieur ! 

 

Etape 3 : 

planter les litchees face bombée vers le haut et face ouverte vers le bas.

Le bout rond doit effleurer la terre, on doit le voir dépasser. 

 

Etape 4 : 

on attend patiemment, et ... un beau jour, des racines et des tiges apparaissent.

Et on laisse pousser les bébés plantes un peu (ils doivent faire au moins 5 cm de haut)...

 

Etape 5 :

...pour les replanter dans un pot plus grand pour qu'ils grandissent à leur aise.

Attention au froid et aux courants d'air. 

 

D'abord, on regarde les tiges qui sortent de terre (et les racines sous la serre), puis on regarde les feuille (oh, elle est rose), puis on compte les tiges qui s'ajoutent les unes aux autres. Sur dix noyaux, 5 ont germés !
D'abord, on regarde les tiges qui sortent de terre (et les racines sous la serre), puis on regarde les feuille (oh, elle est rose), puis on compte les tiges qui s'ajoutent les unes aux autres. Sur dix noyaux, 5 ont germés !
D'abord, on regarde les tiges qui sortent de terre (et les racines sous la serre), puis on regarde les feuille (oh, elle est rose), puis on compte les tiges qui s'ajoutent les unes aux autres. Sur dix noyaux, 5 ont germés !
D'abord, on regarde les tiges qui sortent de terre (et les racines sous la serre), puis on regarde les feuille (oh, elle est rose), puis on compte les tiges qui s'ajoutent les unes aux autres. Sur dix noyaux, 5 ont germés !
D'abord, on regarde les tiges qui sortent de terre (et les racines sous la serre), puis on regarde les feuille (oh, elle est rose), puis on compte les tiges qui s'ajoutent les unes aux autres. Sur dix noyaux, 5 ont germés !

D'abord, on regarde les tiges qui sortent de terre (et les racines sous la serre), puis on regarde les feuille (oh, elle est rose), puis on compte les tiges qui s'ajoutent les unes aux autres. Sur dix noyaux, 5 ont germés !

Apres la leçon de botanique et éventuellement de géographie, on peut se lancer dans un exercice mathématique on dénombrant les tiges et les feuilles dont le nombre change presque tous les jours. 

 

Quelle leçon permanente ! 

 

Vous aimerez aussi peut être (sur le thème de la botanique) :

 

La germination des lentilles

http://www.fannyassmat.fr/2014/04/le-bonhomme-du-printemps-avec-les-enfants-de-moyenne-section-de-maternelle.html

 

La germination de plantes comestibles

http://www.fannyassmat.fr/article-bientot-le-printemps-et-les-semis-118680619.html

 

Les poivrons rouges 

http://www.fannyassmat.fr/2014/10/dernier-test-botanique-de-l-annee-avec-un-enfant-de-maternelle-les-graines-de-poivrons-rouges.html

 

 

pour aller plus loin, voici quelques propositions botaniques réalisées à l'école

http://www.jardinons-alecole.org/pages/intro.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :