Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ouvrir (et fermer) la porte à Tchoupi. Le temps révolu du premier livre.

Il y a quelques années (trois ou quatre ans en arrière), Tchoupi, le petit pinguoin a fait son entrée officielle dans la bibliothèque.

 

Toutes (ou presque) les mamans de jeunes enfants connaissent, voire fréquentent, régulièrement Tchoupi, le petit pinguoin.

 

Les préoccupations de Tchoupi interpellent effectivement les enfants de 2 à 4 ans (parfois un peu plus). En effet Tchoupi découvre le monde qui l’entoure (la plage, la forêt, la fête foraine…) accompagné de son alter ego silencieux, le nommé « doudou ».

 

La principale crainte de Tchoupi est donc de perdre ou pire « blesser » doudou.

 

Cette collection qui parle aux enfants, présente des situations simples, des petits conflits sans gravité qui font l’objet d’un livre. En même temps, une dispute avec papa vaut au moins un livre !

 

Si ce compagnon littéraire ravi les enfants, j’avoue que pour ma part, je dédaigne de plus en plus Tchoupi (la vilaine !)

 

Après avoir retrouvé les « vrais » livres (enfin, « les livres qui parlent aux enfants qui parlent »), il m’est difficile de renouer avec Tchoupi.

 

Le personnage du pinguoin qui plait tant aux enfants (un peu comme Primo), je l’avoue à nouveau lasse ma patience.

 

Peut-être faut-il avoir la patience et l’amour d’une mère pour savourer comme il se doit, les aventures fondatrices de Tchoupi.

 

De plus, encore une fois, il faut avouer, qu’il ne sert à rien de lire un livre sans plaisir en baillant discrètement (l’enthousiasme étant communicatif, la lassitude l’est également). Tous les sentiments se communiquent, quels qu’ils soient.

 

En somme, pour les enfants, comme pour les assistantes maternelles, il y a un temps pour tout.

Un temps pour lire Tchoupi et un temps pour lire le petit Prince. Dur dur de revenir en arrière.

 

Tant pis, bye bye Tchoupi, ça a été un plaisir de te connaitre.

Maintenant, tu as le droit de quitter le navire pour partir en quête de nouvelles aventures (et de nouveaux lecteurs). Nul doute que tu as encore de beaux jours de lectures partagées, devant toi !

Ouvrir (et fermer) la porte à Tchoupi. Le temps révolu du premier livre.