Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le jour ou la pate à modeler a fait son retour sur la table de jeu des enfants (aie, aie, aie....oui mais quand même!)

Les jeux de pâte a modeler sont rares a la maison. De même que les ateliers pâte à sel sont ponctuels. 

 
Voila pourquoi, je craignais ces trucs collants, tenaces et particulierement colorants. 
 
 
La pâte à modeler (peut être par sa rareté) provoque un sentiment de bien être presque hystérique chez les enfants. 
Ils sont ravis, ce qui entraine une excitation qui finit régulièrement en dispute. 
 
Ils touchent à tout, toutes les couleurs, tous les accessoires, tentent toutes les expériences tactiles et architecturales qui leur passe par la tête. 
 
Ils se sentent comme des génies créateurs et une ivresse ne tarde pas a s'emparer d'eux. En même temps, avoir le sentiment de pouvoir modeler le monde doit aussi faire tourner la tête de quelques adultes. 
 
Les couleurs vives qui attirent l'oeil, finissent à force d'être superposées, collées, à se mélanger dangereusement.  En peu de temps, les belles couleurs vives deviennent un mélange difficile à nommer, un brun terne avec des taches diverses. 
 
Les belles couleurs qui servent à la composition des chefs d'oeuvre se répandent surtout, à côté de la table et indirectement sous les chaussons, pieds des chaises...puis dans le ventre de l'aspirateur qui ne s'habitue pas aux indigestions diverses que je lui sert . 
 
La pâte a modeler qui adhère à la pâte a modeler, adhère aussi a tout le reste. Au tissu des habits, des chaussons, à la nappe...
 
Enfin, faut il rappeler qu'une éponge qui essuie de la pâte à modeler est une éponge en fin de vie ?  
 
 
Cependant, ces inconvénients ménagers incontestables et obnubilants, ces risques de débordements et de disjontage en série des enfants, doivent-ils empêcher les apprentis artistes d'explorer la matière (y compris la leur) ?
Les artistes n'ont ils pas le droit à leurs moments de crise en sachant qu'il créeront peut être des choses pour l'éternité (qui sait) ? 
 
Et même si tous les enfants ne seront pas Michel Ange (il n'y en aura pas de second ), ils ont le droit d'y rêver (et moi aussi)...
Le jour ou la pate à modeler a fait son retour sur la table de jeu des enfants (aie, aie, aie....oui mais quand même!)
Le jour ou la pate à modeler a fait son retour sur la table de jeu des enfants (aie, aie, aie....oui mais quand même!)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :