Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoires de gâteaux (comme dans les contes pour enfants...et adultes)

Les enfants posent souvent des questions du type

Si on fait ça il se passe quoi ? 
Mais il était ou avant bidule ? 
Mais pourquoi il est fâché lui/elle ? 
 
Il faut donc avoir une réserve de réponses plausibles dans son sac à savoir lorsque les enfants sont en phase curieuse. 
 
D'ailleurs cette curiosité que l'on perd de temps à autre lorsque l'on est adulte, revient par moments (aussi un peu grace aux enfants).
La série de questions que je me pose en cette période de fêtes, est (de manière très terre à terre) pourquoi pendant la période de Noël, mange-t-on des petits biscuits sablés, de la bûche ou des mendiants? 
 
Sans chercher sur la toile des réponses historiques plus ou moins avérées, voila ce que j'imagine/déduis/crois ....et puis voila.
En somme si les enfants me posent la question, voila la réponse plausible que je leur ferai. 
 
 
Pourquoi on fait des sablés à Noël ? 
 
Avec quoi fait on (et faisait) on des biscuits dans les contes traditionnels ?  (On peut accessoirement relire le conte de roule galette, du père castor) ou suivre le lien ci dessous http://www.fannyassmat.fr/article-les-petits-sables-de-noel-113485193.html

 

Dans le conte, les gourmands font de la galette avec de la farine et du beurre. 
Ces ingrédients sont les seuls que l'on trouvait l'hiver car il n'y a plus (ou peu ) de fruits. On mélangeait donc ce qu'on avait en réserve dans le grenier. Les sablés seraient donc des vestiges de cette tradition hivernale de mélanger farine et beurre, les seuls ingrédients qui se trouvent encore en hiver lorsque "vive le vent et bonne année grand mère?"
 
Autre question ventrale centrale en cette période de Noël... Et pourquoi on mange la bûche ? 
Les contes qui sont une trace de notre histoire, nous donnent encore des indices. 
Comment les parents d'Hansel et gretel, du petit Poucet, se chauffaient il l'hiver, dans leur maison à la lisière de la forêt ? 
Ils choisissaient une grosse bûche pour l'arrivée de l'hiver et/ou pour la fête religieuse. Une bûche qui devait brûler longtemps (aussi pour limiter les voyages dans la neige avec ses sabots). Peut être avons nous conservé cette association de la bûche et de Noël?  
 
 
Quant aux mendiants (ces chocolats garnis de fruits secs, lien ici http://www.fannyassmat.fr/article-la-petite-cuisine-de-noel-avec-les-enfants-121548745.html), ils sont fait avec les seuls fruits que l'on trouve l'hiver (les fruits secs, qui ont été récoltés à l'automne et qui ont séché depuis).
Ces fruits secs, baies sauvages étaient ils considérés comme les fruits du pauvre ou de la pauvreté de l'hiver ?
Quoiquil en soit, les (fruits des) mendiants recouvrent maintenant des tuiles au chocolat mais ça c'est maintenant...
 
 
Voila quelques explications sur les traditions gourmandes de Noël, sur l'histoire de nos prédécesseurs (qui se chauffaient à l'âtre de la cheminée, vivaient dans un monde peu urbanisé, et loin du confort auquel nous nous sommes habitués), et qui craignaient la faim d'où peut être leur gourmandise, tout au long de l'année... que nous avons seule conservée
 
Histoires de gâteaux (comme dans les contes pour enfants...et adultes)