Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le syndrome du 1000 pattes...les sorties en extérieur de l'assistante maternelle

Selon les jours et les horaires, un, deux voire quatre à cinq enfants, sont présents à la maison (mes propres enfants inclus).


Voila qui ne (me) pose pas de souci.


Les espaces publics et privés de la maison dont bien délimités et les droits et devoirs de chacun également (on utilise les jouets de la salle de jeux et non pas celle de la chambre des enfants, de même les chambres sont réservées à la sieste, on n'y va pas si ce n'est pas l'heure de dormir).

 

Mais les règles invariables de la maison, s'appliquent plus difficilement à l'extérieur.


Si les enfants savent qu'on ne se bouscule pas, qu'on tient la main ou la poussette, il y a tant de petits imprévus et tentations que c'est parfois la cacophonie dans les règles de (bonne) conduite.

 

Les mille pieds de la chenille dont je suis la tête, n'en font qu'à leur tête.

Un peu comme "Pat, le mille pattes" de la série "Drôles de petites bêtes", tout va bien jusqu'au jour où une paire, puis deux paires puis toutes les autres paires de pattes décident d'un commun accord de ne plus le suivre.

Voilà qui est imprévisible et souvent inexplicable (si ce n'est par "l'effet de contagion" inhérent au groupe).

 

Et comme ce sympathique Pat qui n'a pas vraiment mille pattes mais suffisamment pour faire jaser les autres habitants du jardin, les passants que nous croisons sur le bitume de la ville, se montrent tantôt amusés tantôt agacés, tantôt inquiets de voir toutes ces paires de pattes et....un seul chef.  

 

Ils se disent (tout bas, mais sufffisament fort quand même):

- "mais comment fait-elle pour gérer autant d'enfants" ?

- Comment a t-elle fait pour en pondre faire autant ? (car l'assistante maternelle a parfois l'âge d'une simple maman, et on pense qu'elle a fait deux paires de jumeaux. Il y a quelques précédents, c'est vrai).

- Pourquoi nous encombre t-elle celle-ci avec sa marmaille ?

 

Les réactions de mes congénéres à deux pattes sont, il faut bien l'avouer, plutot désobligeantes la plupart du temps.

 

Oui mais...comme Pat le mille pattes, il suffit de se poser la bonne question pour que toutes ses pattes marchent "comme un seul homme". 

Pat, après s'être enfermé chez lui de peur de causer des catastrophes avec ses pattes folles, (et aussi après avoir été écarté des fêtes par les autres insectes), a fini par comprendre (un peu par hasard).

Dans le conte des drôles de petites bêtes, il s'est avéré que les pattes de Pat avaient besoin de chaussures....ou en d'autres termes que ses pattes avaient besoin de quelquechose qui puisse faire marcher les critiques sur la tête...

 

Bravo Pat ! Il a tout compris ce mille pattes !

 

 

Qui avait un souci avec ses ces pattes d'ailleurs ?

Le syndrome du 1000 pattes...les sorties en extérieur de l'assistante maternelle