Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un arbre à la manière de Klimt (en arabesques) avec les enfants de moyenne section de maternelle

Un arbre à la manière de Klimt (en arabesques) avec les enfants de moyenne section de maternelleUn arbre à la manière de Klimt (en arabesques) avec les enfants de moyenne section de maternelleUn arbre à la manière de Klimt (en arabesques) avec les enfants de moyenne section de maternelle

Voici un article rédigé au printemps dernier et oublié dans les "brouillons".

Il faut rendre justice aux minis artistes ! voici donc avec un peu de retard, la séance de dessin à la peinure, inspirée de Klimt.

 

*               *                *               *               *              *               *

 

Les enfants actuellement accueillis à la maison, sont pour la plupart scolarisés en moyenne section de maternelle (4 ans).

 

Ils commencent à savoir écrire, à maitriser leurs tracés et à explorer "les arts visuels" à l'école.

 

Dans la série commencée il y a quelques mois, nous allons aujourd'hui ajouter un nouveau peintre et s'en servir comme modèle.

 

Après Mondrian, voici le tour de Klimt, le célèbre peintre viennois "art déco".

 

On regarde donc quelques peintures de Klimt, sur tablette (merci aussi à cette technologie qui permet d'avoir une mine de documents en permanence sous la main).

 

On regarde notamment la tableau intitulé "l'arbre de vie".

 

Ce tableau se caractérise par un arbre d'or aux branches en forme d'arabesques (ou d'escargots).

 

Voilà un trés joli tableau qui donne des idées (et en a aussi donné aux écoles;)

 

quant à nous, nous allons dessiner un arbre "à la manière de " sur un fond peint au préalable.

 

Nous allons utiliser de la peinture dorée pour respecter le style de Klimt (adepte des dorures).

 

Nous allons dessiner avec un pinceau fin et de la peinture (et ne pas peindre!) voilà une technique peu habituelle et qui chatouille la plus petite qui peine à ne pas tour barbouiller en doré.

 

Après avoir réexpliqué qu'il faut d'abord partir du bas du tronc et remonter vers le haut (et les branches) on "boucle" avec une arabesque (ou un escargot).

 

Sh*** très appliquée, suit consciencieuseument la consigne et trace patiemment ses branches.

L*** préfère commencer par les arabesques et peine à dessiner le tronc de l'arbre.

Ch*** malgré la tentation de peindre et non de tracer des lignes, finit par accepter le travail et s'en sort bien.

 

Le résultat en images (en haut de page)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :