Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur la terre et aussi sur les autres planètes (Grrrick alors) avec les enfants de maternelle

Les enfants de moyenne section présents cette année à la maison aiment bien l'espace (certains plus que d’autres).

 

Ils connaissent la terre (la planète bleue), la lune, mars (la planète orange) Jupiter, Saturne et ses anneaux (beau programme déjà).

Ils savent aussi que pour que la vie soit possible, certaines conditions sont nécessaires. Il faut de l’eau, du soleil, de l’oxygène, entre autres (comme pour les plantes). 

Donc, peut-on vivre sur Mars, Jupiter, sur Saturne ?

C*** 4 ans, hésite.

Sh*** 5 ans, dit qu’il y a des extraterrestres, mais que ça n’existe pas en vrai. Elle me demande quand même ce que j’en pense (ce à quoi je réponds que je n’en n’ai jamais vu).

 

Voici un livre que j'ai un peu hésité à proposer aux enfants curieux de ces questions :

GRRICK de Alan Mets, édité chez l’Ecole des loisirs.

Mais après lecture et relecture, ce livre parle de tout sauf de « philosophie extraterrestre ».

Si ce livre parle notamment des habitants (supposés) des autres planètes : des extraterrestres quoi !, il reste un livre… ce qui est raconté c’est « pour de faux ».

 Le seul but est de faire réfléchir les lecteurs (petits et grands)…

 

 

C’est donc l’histoire d’un petit cochon qui va à l’école en « grognant » (mais en même temps pour un cochon…).

Comme tous les petits cochons des histoires, il va faire une rencontre pas ordinaire en chemin.

Sur le chemin de l’école donc, il va être enlevé par une « navette spatiale » (c’est un peu comme une fusée spatiale mais pas tout à fait).

La navette va attraper le cochon avec une paire de pinces géantes (l’idée de la pince géante fait accessoirement bien rire les enfants qui n’y croient pas trop).

 

 

Le cochon attrapé par la navette spatiale va être amené sur une autre planète (dont on ne connait pas le nom) et où il va être offert à un enfant extraterrestre malade par le papa extraterrestre.

Le cochon s’avèrera être un cadeau, un animal de compagnie pour extraterrestre…

Voilà qui permet déjà de discuter sur de nombreux détails de l’histoire.

 

Est-ce qu’on a le droit d’être considéré comme un jouet ou un animal de compagnie ?

Le cochon est-il un animal de compagnie ?

Et l’enfant extraterrestre est-il un cornichon (un « légume » insensible) comme le pense le cochon… ?

 

Finalement après une cohabitation compliquée, les deux animaux terrestres et extraterrestres vont devenir « amis » et non plus « maître et objet ». Même s’ils ne se comprennent pas au début, ils aiment les mêmes jeux…

Voilà encore de quoi discuter avec les enfants…

 

Enfin, le cochon devenu ami avec le « cornichon » vert de l’espace (qui a pour nom « Grrrick ») finira par s’enfuir une nuit, après avoir dérobé les clefs du vaisseau spatial.

 

Le cochon doit-il voler les clefs du vaisseau pour rentrer chez lui ?

Tous les enfants répondent oui unanimement, sauf Sh*** qui préfère demander l’autorisation de prendre les clefs.

Pourquoi le cochon est-il si triste de rentrer chez lui et de retrouver ses parents (et l’école) ?

Si tous les enfants dès 4 ans, comprennent les liens de l’amitié, ils affirment sans hésiter que les liens filiaux sont plus importants.

Il fallait donc prendre cette clef interdite… « oui mais quand même c’est mal de voler, de prendre quelque chose qui est à un autre » affirme L*** 4 ans (brainstorming dans les petites têtes)

Mais si le cochon a volé les clefs, le papa cornichon n’a-t-il pas « volé » le cochon, en premier, en l’enlevant à ses parents, à sa planète et à sa vie d’écolier ?

 

Enfin, on peut se demander si le cochon a rêvé de cette histoire ou si elle est réellement arrivée car ce cochon a un vocabulaire (et un imaginaire) riche(s), et qu’il se fait toujours interpeller en sortant du lit (sur le chemin de l’école) ou dans son lit…

 

 

Voilà un livre intéressant pour discuter de ce qui est « normal » (terrestre), étonnant ou pas, possible ou vraiment impensable…

A lire, relire et re-relire à quelques mois d’intervalles…  

Sur la terre et aussi sur les autres planètes (Grrrick alors) avec les enfants de maternelle