Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les planètes des enfants, peinture et collage réalisé par des enfants de maternelle

Les enfants actuellement accueillis à la maison (et pour la plupart scolarisés en moyenne section de maternelle) se montrent curieux du monde (au sens le plus vaste).

 

Les questions se multiplient sur le vivant (les insectes et les animaux), le temps (les saisons, la pluie et le soleil), l’espace (notre planète, les fusées spatiales, et la route, et les montagnes).

 

 

Les questions sur l’espace se multiplient et nous avons déjà regardé et lu des livres à ce sujet (voir lien en fin d'article).

Mais après la lecture, il faut bien concrétiser ce que nous avons vu en le recréant, dessin à l"appui.

 

Nous allons peindre le système solaire (au moins en partie) et (peut-être) écrire le nom des planètes que nous connaissons.

Cette création sera articulée en deux séances : une séance de peinture (et séchage) et une séance de collage (et séchage).

 

Séance peinture :

On va d’abord créer le fond sur lequel va flotter les planètes.

L’espace est souvent représenté en noir.

On va donc peindre une grande feuille de papier avec de la peinture acrilyque noire à l’aide d’un rouleau en mousse (ça va plus vite qu’un pinceau).

Voilà qui va faire plaisir à Ch*** 3 ans, qui adore le noir ;

On couvre bien toute la surface du papier. Il ne faut pas laisser de blanc (comme pour n’importe quel coloriage).

Une fois que la grande feuille de papier est peinte, on la laisser sécher sur une surface  plate.

 

On réalise ensuite les planètes.

Les planètes sont réalisées à partir de cercles de papier prédécoupés.

Les enfants peignent de la « bonne couleur » les planètes pré-dessinées sur une grande feuille blanche.

La terre est bleue avec des nuages. Mars est orangé. La lune est grise. Neptune est bleu turquoise.  

 

Pour créer une impression de texture sur les planètes (qui sont couvertes de cratères, de montagnes, de nuages, de tempêtes), on ajoute délaye la peinture avec plus ou moins d’eau pour créer de la transparence et du relief.

On ajoute quelques grains de gros sel sur la peinture de la lune pour créer un effet irrégulier qui apparaitra au séchage.  

 

 Lorsque toutes les planètes sont peintes (on les laisse sécher).

On n’est pas obligé de représenter toutes les planètes car il y en a beaucoup et la peinture c’est fatiguant (d’ailleurs les scientifiques les plus émérites ne sont pas toujours d’accord sur le nombre de planètes présentes dans le système solaire).

On ne représente pas non plus les planètes à l’échelle (un peu trop compliqué quand on a 4 ans).

On laisse sécher.

 

Séance collage :

Lorsque le fond noir qui représente l’espace ainsi que les planètes peintes sont sèches, on peut commencer "l’assemblage" du système solaire.

On n’est pas obligé de respecter l’ordre des planètes (de la plus proche à la plus lointaine du soleil), car on découvre et donc on s’amuse…

On colle donc les planètes où on veut...mais pas les unes sur les autres quand même !

On utilise de la colle vinylique liquide qu’on applique au pinceau au dos des planètes. Attention à ne mettre en mettre trop, ça coule…

 

Une fois que toutes les planètes sont collées, on peut ajouter les étoiles…

Et pour que les étoiles portent du rêve, on utilise du papier doré (qui a servi à emballer les œufs de Pâques).

 

Le résultat en image :

l'espace et les planètes avec notre belle planète bleue, la terre, au milieu (restons égocentriques;)

l'espace et les planètes avec notre belle planète bleue, la terre, au milieu (restons égocentriques;)