Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mystere résolu de la poupée perdue (observation d'un jeu crée par un enfant de deux ans)

Lorsqu'on est assistante maternelle, la collecte des jouets égarés éparpillés partout dans la maison est un sport quotidien.

Quotidiennement je pars donc pêcher les jouets que les enfants ont "oublié" de ranger à leur place (toujours la même).

 

Parmi les jouets "oubliés" il arrive souvent que je ramasse un même jouet systématiquement égaré au même endroit.


En général, le jouet égaré/oublié se trouve à proximité d'un autre jouet qui lui est souvent associé (par exemple, une tasse à café en plastique sera retrouvée à proximité de la cuisinette des enfants, ou un habit de poupée sera retrouvé dans le lit des poupées). Parfois, les jouets sont oubliés à la place préférée d'un enfant : sous la chaise haute, derrière la table... (et d'après le lieu de la "pêche", je sais qui a oublié de ranger son jouet), bref...

"dis moi où tu joues, et je te dirais qui tu es" ...

 

Sauf que...

 parfois certains jouets s'égarent à une place mystérieuse, sans rapport avec l'environnement immédiat... et là, la quête des jouets devient une enquête...

 


C'est donc l'histoire d'une petite poupée "orpheline" (en exemplaire unique au milieu des autres jouets souvent proposés en plusieurs exemplaires), qui parvenait régulièrement sous ta table de la salle à manger (sous laquelle les enfants n'ont pas le droit d'aller et ne s’aventurent pas).


Cette poupée singulière, ramassée régulièrement n'avait pas spécialement attiré mon attention (si ce n'est par l'impression de toujours oublier de la ramasser, tant elle était systématiquement à cette place improbable au milieu de nulle part).

 

Et ce matin, le mystère de la poupée perdue sous la table s'est éclairci de lui-même.


Il est vrai que cette poupée perdue se trouvait toujours à proximité du fauteuil du chat (fauteuil « rangé » sous la table, loin des yeux et des menottes curieuses). Si le chat de la maison aime les caresses, il aime presque autant sa petite sieste, bien tranquille dans sa « cachette ».
Il faut dire qu'une vie de chat est épuisante surtout lorsqu'on a autant de groupies autour de soi.

En fait, le petit dernier de la maison, 2 ans, fan inconditionnel du chat, était si attentionné avec son idole à 4 pattes, qu'il allait jusqu'à proposer au matou, un doudou pour faire une bonne sieste...
Et la poupée doudou finissait par tomber du fauteuil du chat, sous la table...au milieu de nulle part (ou presque).

 

Car quand on a un doudou avec soi, il n'y a plus de lieu étranger ou hostile. On n'est plus seul au monde au milieu de nulle part (même pendant sa sieste)...

 

 

Le mystere résolu de la poupée perdue (observation d'un jeu crée par un enfant de deux ans)

Vous aimerez aussi peut être (sur un thème voisin) :

 


Sacré doudou (en cours de rédaction)

 

La mascotte, le copain de calin, le chat quoi :

http://www.fannyassmat.fr/article-le-copain-la-mascotte-le-petit-dernier-le-copain-de-calin-le-chat-quoi-120045374.html

 

Les dessins d'enfants, c'est sacré et fragile :

http://www.fannyassmat.fr/article-les-dessins-d-enfants-c-est-sacre-122485933.html