Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le coloriage c'est tout un art ! (avec les enfants de maternelle)

Les enfants actuellement accueillis à la maison sont pour la plupart en moyenne et petite section de maternelle.

 

Ils réclament plus que régulièrement des coloriages et je peine parfois à répondre à leur (forte) demande tant ils compilent les coloriages de toutes sortes (car, je choisis les coloriages et ne leur propose pas le premier coloriage trouvé sur internet).

 

Le coloriage mérite qu'on s'y attarde car c'est un exercice véritablement complexe dont on ne perçoit le plus souvent que l'aspect "divertissement" ou "occupation" pour remédier à l'ennui.

 

Le mieux pour se rendre compte de la complexité des coloriages est de s'y remettre (à l'âge adulte).

Pour avoir moi-même réalisé les mêmes coloriages que les enfants, en même temps qu'eux, il s'avère que l'exercice est faussement facile pour un adulte ( voilà qui est un des effets pervers de l'informatique : on n'écrit presque plus "à la main" et on perd indéniablement de la motricité fine). Les enfants et moi sommes donc (presque) au même stade de motricité ce qui permet d'observer les difficultés inhérentes à cet exercice pour eux.

 

Le coloriage présente de multiples intérêts car c'est un exercice complet qui demande diverses capacités.

Une capacité motrice. Les enfants commencent dès la petite section de maternelle à apprivoiser leurs tracés. Ils commencent à tracer des lignes droites (de haut en bas, de gauche à droite), des lignes brisées, en spirales. Parfois ils savent écrire leur prénom et quelques mots simples (papa, maman).

La maitrise du feutre (ou du stylo) dépend de leur maturité psychique. Les tous petits (moins de 3 ans ou deux ans, gribouillent en cercles car ils n'ont pas la capacité de laisser d'autres traces). Les plus grands tracent des lignes juxtaposées en balayage ce qui leur permet de colorer des petites surfaces.

Au delà du remplissage plus ou moins complet du coloriage, il faut aussi éviter de trop déborder. Il faut arrêter son trait "à la frontière" du dessin. Voilà un travail de précision et de concentration permanentes.

 

Une capacité intellectuelle. Les enfants qui savent remplir de l'espace avec de la couleur, distinguent dorénavant les différents espaces du coloriage. Le coloriage est composé de cases qui en se juxtaposant, composent un dessin, un motif identifiable. Il ne faut pas colorier toutes les cases de la même couleur, car même sans déborder le coloriage serait raté.

Les enfants distinguent les éléments du coloriages, identifient le shema corporel ou général du dessin (d'un personnage, d'un animal ou d'un motif connu). Ils opèrent du "tri visuel" ce qui leur permet de colorier avec "intelligence" un dessin.

 

Le coloriage est donc un exercice moteur, intellectuel et ludique (et même parfois artistique) complet, d'où l'importance de bien choisir les coloriages remis aux enfants selon leurs capacités et leurs acquisitions scolaires.

 

Il faut proposer, composer, ajuster selon leurs envies et leurs techniques

 

Colorier, c'est vraiment tout un art !

Le coloriage c'est tout un art ! (avec les enfants de maternelle)
Le coloriage c'est tout un art ! (avec les enfants de maternelle)